Programme de l’A.G.O (Assemblée Générale ouverte) de l’ A.W.F.

                                            WALLONS, sortez du bois !

            Le samedi 28 avril 2018 dès 10 h 00 au Palais des                          Congrès de  Liège
Accueil dès 9.30 : café, thé, infusions, eaux, jus d’orange, biscuits

10.00     O Paul Durieux,

 Président – Membre  fondateur de l’A.W.F.   

Accueil des participants

10.10     O Pierre-Yves Dermagne, Député wallon,                                                                  Chef de groupe P.S. au Parlement wallon

 Pierre-Yves Jeholet,  M.R., Ministre de                                                                   l’économie régionale , Vice-président du                                                              Gouvernement wallon

« Précéder le prévisible ? »

 « La Wallonie au secours de la Communauté                                                           française ? »

«  Comment faire ?  Et après ? »

    11.10     O  Georges Régibeau, Historien                                           

   « La voix de l’ Alliance Wallonie France »

 11.30     O  Débat avec tous les participants

12.00     O  Vote des membres de l’ A.W.F.  (Présidence                                                          et Membres du Conseil Général)

12.15     O  Conclusions du Président élu et clôture de                                                           l’ A.G.O.

 12.30     Vin d’honneur offert par l’ A.W.F.

 13.00     Repas sur réservation

 Choix entre 2 plats 

 A. « la viande »

 TAGLIATTA DE BŒUF / ROQUETTE ET                                                   TOMATES SECHEES/ COPEAUX DE PARMESAN                                                       GRENAILLES ROTIES

                                                B .   « le poisson »

   FILETS DE TRUITES DE NOS RIVIERES                                                             PUREE MOUSSELINE/POIREAUX A LA CREME                                            AU  PARFUM DE GINGEMBRE / POIREAUX                                                       FRITS                                

                                            Boissons : vin rouge ou blanc (1/2 bouteille par                                                  invité),  eau,  soft, bière pils, café

                                    Vin blanc Pierre Henri  Chardonnay Pays d’Oc 2016                                                       IGP  médaillé d’or Lyon 2017

                                   Vin rouge Pierre Henri  Merlot Pays d’Oc 2016                                                                  IGP  médaillé d’or Lyon 2017

   Prix plat et boissons compris : 30 €/personne

                            Le payement vaudra réservation sur le compte n°                                            BE26068244993129 – BIC : GKCCBEBB de l’AWF, 22,                                Rue Fêchereux à 4130 Esneux. N’oubliez pas d’indiquer                              le(s) plat(s) réservé(s) ( A ou B).

                             Ne tardez pas car le nombre de places est limité.

 

 

2 réflexions sur « Programme de l’A.G.O (Assemblée Générale ouverte) de l’ A.W.F. »

  1. Indécrottable Benoît Lutgen

    Faut-il espérer que Messieurs Pierre-Yves Dermagne et Pierre-Yves Jeholet, ne tiennent pas des propos semblables à ceux de Monsieur Benoît Lutgen (La Libre Belgique – samedi 7 et dimanche 8 avril 2018 )

    “A Anvers, le résultat des élections pourrait déterminer beaucoup de choses par la suite. Je trouve Kris Peeters extrêmement courageux. Je pense qu’il peut réussir ce défi. Je le lui ai dit.

    Son combat politique est majeur pour la Flandre et pour toute la Belgique.” (ndlr: Tiens donc ! )

    Evidemment si l’esprit de l’ex-PSC couve toujours dans l’âme du CDH, le tender wallon ne décrochera jamais de la locomotive CD&V (ex-CVP).
    Face à un tel état de chose les wallons resteront bêtement belges pour des siècles et des siècles.

    J'aime

  2. Un chapitre intéressant pour les conférenciers politiques. Wallons sortez bien vite du bois car les Flamands s’empressent de vous tailler des croupières en toute loyauté ( con) fédérale.

    La Flandre réduit à 7% les droits d’enregistrement ( soit 5,50 % de différence avec la Wallonie toujours grande et belge )

    Belga sam. 23/12/2017 – 13:28 Eric Steffens
    En 2018, un nouveau tarif global entrera en vigueur, en Flandre, pour les droits d’enregistrement, à savoir la taxe que vous devez payer lors de l’achat d’un logement. Cette taxe sera de 7% pour l’acquisition de tout logement familial. Il y aura une compensation pour les « maisons modestes » mais il faudra payer plus pour l’acquisition d’une seconde propriété, ainsi en a décidé le gouvernement flamand, lors d’un super conseil des ministres dans la nuit de vendredi à samedi.

    Si vous achetez une maison ou un appartement, vous payez des droits d’enregistrement en plus du prix d’achat.

    Aujourd’hui, ces droits sont calculés sur base du revenu cadastral. Les propriétaires d’une maison modeste paient 5% pour « petits frais d’actes » alors qu’il faut payer 10% pour les autres biens qui ont le régime « grand frais d’acte ».

    Cette différence est à présent supprimée par le gouvernement flamand. Concrètement, tout le monde devra débourser 7% pour l’achat d’un « logement familial » mais cela doit être le seul logement que l’on possède.

    « Nous voulons donner à autant de personnes que possible la possibilité d’acheter leur propre maison ou leur propre appartement », a expliqué le père de cette réforme, le ministre flamand des Finances, Bart Tommelein (Open VLD).

    « Ceux qui achètent un logement familial modeste ou qui réalisent une rénovation importante du point de vue énergétique recevront un petit coup de pouce supplémentaire », a-t-il affirmé à l’issue d’un super conseil des ministres qui a duré une bonne partie de la nuit de vendredi à samedi.

    Compensation pour « maisons modestes »

    Pour les « maisons modestes » – qui coûtent moins de 200 000 euros – il y aura une compensation. Il y aura par exemple une exonération pour la première tranche de 80.000 euros, ce qui aura pour conséquence que les frais d’enregistrement des petites maisons seront inférieurs au taux de 5%.

    Pour les maisons ou appartements situés dans le centre-ville ou en périphérie flamande, la réduction s’appliquera jusqu’ à concurrence de 220.000 euros.

    Ceux qui achètent ensuite une seconde habitation – une résidence secondaire- devront payer 10% de droits d’enregistrement. Ce pourcentage reste également en vigueur pour les immeubles commerciaux ou de bureaux.

    Ceux qui dans une période de 5 ans après l’achat du logement familial procèdent à des travaux de rénovation énergétique, ne payeront plus que 6% au lieu de 7%. Il s’agit de rénovation dans laquelle le système de chauffage est entièrement remplacé et où 75% de le façade est isolée.

    Avant l’été

    La réforme d’enregistrement doit encore récolter l’avis du SERV Sociaal-Economische Raad van Vlaanderen (Conseil économique et social de Flandre) et du Conseil d’Etat. Le nouveau système pourrait entrer en vigueur avant l’été.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s