Un peu de vérité ne fait pas de mal

Jean-Luc Lefèvre s’adresse à la rédaction de la Libre à propos de son article intitulé « Mandats des députés provinciaux ».

Un inventaire éclairant, certes, mais trop personnalisé dans la mesure où, ainsi présenté, il cible des personnes.

Par province, les cumuls de mandats rétribués se situent dans les provinces rurales, notamment Namur (un mandat sur deux !) et dans le Luxembourg (36%). Le Hainaut est à la traîne (16,48%) et Liège est au milieu du peloton (30,93%).

Par parti, le M.R. est plus concerné (33,79%), avec un P.S. comme largué (27,39%) et un CdH au…centre de l’échiquier (30%).

Conclusion : ce ne sont pas des têtes qu’il convient de faire tomber, mais ce système qui profite aux plus riches… qui ne sont pas ceux que l’on croit, comme le P.S. (157 mandats au total) et la ceinture rouge du sillon Sambre-et-Meuse !

 Jean-Luc Lefèvre, Historien et « Spectateur engagé » (R. ARON)

Publicités

2 réflexions sur “ Un peu de vérité ne fait pas de mal ”

  1. A terme, cela risque sans doute d’arriver :  » Que se passe-t-il ? Une révolte ?  »  » Non, Monsieur le Président, une révolution ! » (ndlr: largement inspiré de l’histoire de France)

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s