« Sois belge et tais-toi »

Par Jean-Luc Lefèvre

Jamais le spectacle devenu une tradition en terres romanes de Belgique, un spectacle qui met en scène, pour leur plus grand bonheur, les paons qui nous gouvernent, n’aura autant mérité son nom que ce mercredi au Parlement de Wallonie appelé à débattre de Publifin !

Quel spectacle en effet ! Un scenario bien huilé (d’avance), une intrigue convenue, des acteurs maîtres de leur livret – un jeu de rôles, en quelque sorte – et, surtout, une chute improbable pour les seuls naïfs.

Tous responsables, dès lors pas coupables ! Tant pis pour le M.R., tant pis pour Ecolo dans leur folle prétention à se débarrasser d’un ministre rendu mielleux par le metteur en scène : ils avaient oublié (où était le souffleur ?) qu’eux aussi avaient joué dans la mauvaise pièce ! Pauvre P.T.B. qui, lui, s’illusionne encore faute d’avoir, jusqu’ici,  trempé dans le marigot malodorant de la scène politique francophone.

En face, un chœur à l’unisson : tournons la page au plus vite, sautons comme des cabris pour en sortir par le haut, tous enfin réunis autour de la commission de renouveau démocratique appelée à renaître de ses cendres, nouveau phénix des aigles qui nous gouvernent.

Côté cour, la faute est celle d’un système (le parti pris de l’opacité affairiste pour les uns, de la collusion organisée pour s’enrichir entre secteurs public et privé).  Côté jardin, celui d’une rose au poing devenue caviar, la faute de quelques-uns, des voyous qui discréditent la classe politique comme les stalinistes, hier, ont sali le marxisme…

Aujourd’hui, Publifin n’est plus à l’affiche du théâtre wallon, mais les acteurs trônent toujours en haut de l’affiche où ils s’accrochent, en bons cabotins.

Des cabotins qui ne savent même plus que le public fait aussi la qualité d’un spectacle. Mercredi, la salle était vide. Ces gens-là jouent seuls, pour eux. Ils se regardent jouer. Ils sont déjà morts.

Publicités

3 réflexions sur « « Sois belge et tais-toi » »

  1. Eh oui ! Tout se comprend dans « Sois belge et tais-toi » d’autant plus que cela ne s’adresse pas aux Flamands qui ne sont plus belges sauf pour tirer les marrons du feu.
    A quand le spectacle « Sois Français et lève-toi !  » à l’opéra de Liège ? Ville arrachée à la France depuis 1815 et décorée de la Légion d’Honneur pour sacrifice face à l’ invasion allemande en 1914.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s