Le bois, une branche d’avenir

Et en Wallonie, pays riche de ses forêts, où en sommes-nous, toute proportion d’échelle gardée bien entendu ?

Voici encore un domaine où l’union de la France et de la Wallonie pourrait à la fois renforcer ET la France ET la Wallonie.

Mais au fait, possède-t-on en Wallonie les chiffres qui nous situent où nous en sommes dans la bonne gestion des forêts wallonnes ?

Nord Pas-de-Calais
Le bois, une branche d'avenir
La France est la quatrième nation forestière de l’Union européenne en superficie.
Avec 60 milliards d’euros de chiffre d’affaires, l’exploitation de la forêt et les industries du bois constituent un secteur majeur de l’économie française.
Forte de 440 000 emplois directs et indirects, la filière bois est riche d’une diversité de savoir-faire présents sur l’ensemble du territoire et regroupant 60 000 entreprises qui cultivent, coupent, transportent, transforment, commercialisent et recyclent le bois. De la gestion et l’exploitation de la forêt jusqu’à la mise sur le marché des produits issus de la transformation du bois, la création de valeur est constante : sociétale, environnementale et économique.…

Marie-Sophie Lacarrau vous emmène au cœur des forêts françaises. Et vous allez voir leur incroyable potentiel… Cap sur les dernières innovations du secteur, des plus folles aux plus tendances, les solutions alternatives ou comment dépenser moins et mieux, les essences de bois qui valent de l’or ou le grand boom des vacances 100% nature qui séduisent de plus en plus de touristes.

Vous découvrirez ceux et celles qui ont bien compris que le bois français était bel et bien la fibre du futur.

Magazine présenté par Marie-Sophie Lacarrau

Là où bat le cœur de l’économie

À voir également sur internet !

france3.fr

Publicités

2 réflexions sur “ Le bois, une branche d’avenir ”

  1. La meilleure qualité de pellet est produite en Belgique et provient de résineux de Wallonie.
    Quant aux chiffres d’exportation de bois ou de ses composant, nous devrions être informé par l’AWEX.
    Malheureusement, depuis juillet 2015, le service « stratégie » de l’AWEX ne publie plus de statistiques.
    Le chiffres seraient-ils trop déprimant ?

    J'aime

  2. Malheureusement, la vlaamse kolonisatie de la Wallonie est en marche et est déjà en train de flamandiser tout ce qui est intéressant. Et avec l’union avec la Hollande, cette néderlandisation va s’accélérer. Les autorités wallonnes laissent faire en espérant que ces flamands vont doper l’économie wallonne. Une erreur fatale, car les vlaamse qui pillent les ressources et l’espace wallon le font uniquement au profit de la Flandre, du Voka, du Boerenbond, de l’OVV, du NVV de Unizo et autres. Leurs impôts sont payés en Flandre, Le personnel et surtout les cadres sont exclusivement flamands. Et même leur comptabilité est flamande; comme c’est le cas dans le zoning de Nivelles, obligeant les autorités wallonnes à avoir des services flamands.
    Pire, les médias bruxellois banalisent ce fait en poussant l’idée que l’avenir de la Wallonie c’est de devenir une propriété flamande.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s