FRANCE INTER TRAHIT !

France Inter a donc décidé de cesser d’émettre en longues ondes. Au-delà de toutes considérations techniques et financières au sujet desquelles il y aurait sans doute bien des choses à dire, elle a ainsi pris le parti de se défaire d’une part de ses auditeurs, (très) fidèles pour certains d’entre eux, français souvent mais pas seulement, vivant à l’étranger.

Je ressens cela comme de la trahison.  Et les solutions palliatives exposées sur le site de la chaîne ne corrigent en rien cette impression : je ne balade pas mon ordinateur de pièces en pièces pour écouter la radio, le smartphone s’écoute avec une oreillette et l’achat d’une radio connectée (!) n’est financièrement pas négligeable, à fortiori quand il peut être question d’équiper son chez soi déjà pourvu en radios « ordinaires ». Il nous est proposé du bricolage technocratique et puéril en lieu et place d’un système simple et qui a fait ses preuves !

Un juriste spécialisé aurait peut-être un avis à émettre : sacrifier de la sorte une part se ses auditeurs est-il parfaitement légal au vu des obligations que doit assumer un service public ? Pour ma part, je ne peux réagir que comme l’un de ces auditeurs fidèles qui se voient, littéralement, trompés, trahis. Comme Français, je m’interroge sur une stratégie qui fera en sorte que la France perde une voix à l’étranger. Et comme citoyen conscient, je ne peux que m’interroger sur la portée d’une décision qui fera en sorte que le privé, une nouvelle fois, retirera les marrons du feu. France Inter se retirant, de fait et en dépit des bricolages au-dessus évoqués, permettra à Europe 1, RTL et consorts de s’épanouir sans plus de concurrent sérieux…

France Inter doit rester fidèle autant que nous le sommes…

Jean-Christophe Yu

Auditeur français (de père en fils !) vivant en Belgique (Liège)

Publicités

7 réflexions sur “ FRANCE INTER TRAHIT ! ”

  1. Perso, j’écoutais jamais cette radio. J’suis plutôt « Radio Contact », « Nostalgie » ou « Must FM ». Mais, ma radio préférée est « Phare FM » (qu’on peut capter en voiture autour de Mons pour Phare FM Belgique mais qui est principalement une radio du web avec Phare FM France également). Cependant, c’est moche pour ces auditeurs de France Inter, surtout quand vous êtes habitués à écouter.

    J'aime

  2. Je ne suis pas juriste, seulement un commercial retraité, mais j’ai une bonne nouvelle! En page 7 du dépliant publicitaire d’Aldi de cette semaine, une radio FM/internet par Wifi nous est proposée au prix de 79,99€. Entre autre, cet appareil permet de capter 23000 chaînes radio et podcasts par le biais de la radio par internet.
    Si France Inter a décidé de cesser d’émettre en longue onde c’est bien pour s’adapter à l’évolution technologique, comme lorsque le train a remplacé la diligence.

    J'aime

    1. Je crois que vous oubliez qu’on n’a pas tous le haut débit en France, que la FM ne couvre pas tout le territoire. Et même pour ceux qui ont internet en haut débit et la FM, les flux audios ne sont pas suffisamment fiable dans tous les cas, quant à la FM, même si on la reçoit chez moi, c’est en général brouillé. La pertinence que l’AM c’est aussi de permettre une écoute sans avoir besoin d’autre chose qu’une radio.
      Le jour ou il y a une inondation comme ça nous est arrivé récemment, c’est grâce à une simple radio à pile que nous avons les informations nécessaires. Les marins français reçoivent la météo marine uniquement par ce canal, les horloges synchronisés avec l’horloge atomique utilisent aussi ce canal.
      C’est pour ça qu’on parle de service publique.
      Pour ma part j’ai une radio « PURE one flow ». La semaine dernière la totalité des flux étaient HS, pas juste une radio mais toutes.
      Et le décrochage par défaut de débit est quotidien.
      J’ai essayé le DAB : on ne reçoit rien, pas une seule station.
      La FM est brouillée sur la fréquence de France Inter.
      J’habite à Rambouillet à 20km de Paris.

      J'aime

      1. Dans ma jeunesse de francophone belge et wallon j’écoutais Europe 1 sur les longues ondes. Personne n’est parfait!
        Plus tard, étant beaucoup sur les routes de Wallonie, j’écoutais encore beaucoup cette station mais cela fait bien longtemps que j’ai abandonné, la qualité d’écoute étant devenue nulle face à la FM. Le service public n’échappe pas à cette réalité de l’évolution technologique.

        J'aime

  3.  » France Inter doit rester fidèle  » (lire ci-avant) Tout à fait d’accord avec vous Monsieur Yu. D’autant que permettre à Europe 1, RTL et consorts de s’épanouir sans la concurrence d’une radio de service public, c.a.d. la voix de la France, signifie abandonner la langue française à des commerçants aux verbiages creux, spécieux, véritables salmigondis de vocabulaires anglais (?), français et à la syntaxe exotique.
    Triste époque !

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s