C’est le « Comité P » qui dénonce

Attentats de Paris: la police belge a raté 13 occasions de démasquer les terroristes

La police belge souffre notamment d’un manque de personnel.

Un rapport confidentiel révèle de graves défaillances au sein de la police belge, qui disposait d’informations susceptibles d’empêcher les attentats du 13 novembre.
Publicités

5 réflexions sur “ C’est le « Comité P » qui dénonce ”

  1. Bah oui, par manque d’effectif, manque de moyens, manque de coordination avec les services d’ordres français, manque de tout quoi!!!
    Pourtant, depuis la réforme et la suppression de la Gendarmerie pour un seul et unique corps de Police (Fédérale & locale), il semblait qu’il y avait un mieux surtout depuis l’affaire Dutroux et l’enquête sur l’enquête! Et aussi la neutralisation du groupe terroriste de Verviers! Mais bon, il y a encore du pain sur la planche…Après y a quand même eu le 22 mars!
    En France, police et gendarmerie sont autrement équipés et possèdent des brigades autrement plus aguerries et plus « professionnelles » telles que les groupes comme: RAID, GIPN, BAC, CRS etc…pour la Police, GIGN, PI2G, etc… pour la Gendarmerie Nationale. Bien qu’avec tout cela, ils ont « laissé filer » Abdelslam lors d’un contrôle routier près de Cambrai, le lendemain matin des attentats de Paris, par manque de communication des Belges… Et que depuis Merahd à Toulouse (2012), ça n’arrête plus en France: Charlie Hebdo et l’Hyperkascher (janvier 2015-, Bataclan et terrasses (novembre 2015), les deux policiers abattus chez eux, le prêtre à Saint-Etienne-du-Rouvray, le 14 juillet à Nice (2016) et pas oublier que le terroriste qui avait tué au Musée Juif en Belgique venait de France.
    Mais les terroristes auront toujours un avantage certain et il s’appelle: l’effet de surprise »!!!

    J'aime

  2. Le présent problème pointe le dilemme de l’actuelle NVA. Ce parti tente en réalité ce que les prédécesseurs n’ont pas vraiment osé: dépecer l’Etat belge jusqu’au bout. Il est aisé d’en parler, de l’écrire mais aboutir à la réalisation effective relève de la quadrature du cercle. Comment déconstruire un Etat unitaire en deux Etats distincts sans entamer l’efficacité des rouages nécessaires à leur fonctionnement (Armée, police, justice, finances, enseignement, sécurité sociale, pensions, etc.) ? L’opposition entre les sieurs Dewever et Vuyle relève de ce casse-tête. Et pourtant, certaines entités étatiques européennes y sont parvenues. Il est donc possible d’en étudier les tenants et les aboutissants. A bien y regarder, il faut craindre qu’en Belgium la méthode du pourrissement soit choisie par « facilité »…

    J'aime

  3. Valmy a raison de souligner qu’il existe, en fait, 2 tendances bien distinctes en Flandre: la méthode Vlaamsbelang et Vuyle (et autres au sein du « Mouvement Flamand »…) déclarer une Flandre totalement indépendante et le plus vite possible… et une méthode De Wever: détricoter l’Etat belge petit à petit, maille après maille, jusqu’à ce qu’il n’existe presque plus rien au niveau strictement fédéral… J’espère juste que l’une et l’autre parviennent au même résultat final: la fin de cette Belgique et la prise (enfin!!!) de conscience des Wallons (surtout de leurs politiciens) qu’une fois toute seule, la Wallonie n’aura plus d’autre choix que de se tourner vers la République Française: les uns par intérêts donc ou plutôt par dépit (la raison), et les autres (dont je fais partie) par amour de la France…

    J'aime

  4. N’hésitez pas à lire les commentaires de M. Jules Gheude, sur le site GEWIF, à propos des Fêtes de Wallonie et de la Communauté française de Belgique. Le dernier paragraphe vaut son pesant d’or.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s