La politique belge à l’heure du Brexit

Lu sur le site de la RTBF :

De WeverBrexit: pour Bart De Wever, un référendum écossais serait un précédent intéressant

Le président de la N-VA, Bart De Wever ne doute pas que l’Ecosse organisera un référendum sur son maintien dans la Grande-Bretagne après le choix britannique de sortir de l’Union européenne. Le nationaliste flamand y voit un « précédent intéressant ».

Vendredi, la première ministre écossaise a annoncé que les conditions qui avaient présidé au referendum de 2014, lors duquel les Ecossais avaient choisi de rester dans le Royaume-Uni, étaient fondamentalement modifiées et que la question d’une nouvelle consultation était sur la table, l’Ecosse ayant majoritairement voté en faveur du maintien dans l’UE.

« Je pense que les Ecossais le feront et qu’ils gagneront, et que le Royaume-Uni n’aura pas seulement dissous l’Union européenne mais se sera aussi dissous lui-même », a expliqué M. De Wever sur le plateau de l’émission « De Zevende Dag » (VRT).

Le président du premier parti de Belgique ne voit pas d’un bon œil l’organisation d’une consultation sur l’UE en Belgique (que seul propose jusqu’à présent le Vlaams Belang). Il n’est d’ailleurs pas un chaud partisan des référendums.

« Cela me paraît être une idée stupide. Je suis d’ailleurs contre les référendums. Soumettre des questions compliquées aux gens sous la forme de oui ou non, je ne pense pas que ce soit intelligent. Car on a des gens qui votent pour des tas de raisons, souvent plus avec le cœur qu’avec la tête. Et ensuite, il faut réparer les dégâts. »

Dès vendredi, les jeunes N-VA ont appelé à l’indépendance de la Flandre sur Twitter. « Le Royaume-Uni quitte l’Union européenne. Quand la Flandre quitte-t-elle la Belgique ? », ont-ils demandé en comparant les transferts de la Grande-Bretagne vers l’UE et ceux, selon leurs calculs, de la Flandre vers la Wallonie.

« S’ils veulent quitter, qu’ils quittent. Il n’y a pas de problème. Entre Wallons et Bruxellois, on s’en sortira très bien », a répliqué le ministre-président wallon, Paul Magnette (PS) sur le plateau de « C’est pas tous les jours dimanche » (RTL-TVi), avant d’insister sur le caractère illusoire d’un Belxit: 8 Flamands sur 10 disent vouloir rester en Belgique.

Publicités

11 réflexions sur « La politique belge à l’heure du Brexit »

  1. Il faut espérer que Bart De Wever appuie sa conviction d’un départ écossais du Royaume-Uni sur des informations fiables. En politique les rodomontades étant monnaie courante, rien ne dit que les menaces écossaises ne cachent pas d’autres exigences de politique intérieure entre Britanniques. D’ailleurs, le référendum « Brexit » semble déjà voué à bien d’autres objectifs de la part des Anglais vis-à-vis de l’Europe que leur simple sortie. N’oublions jamais que les Anglais ont un passé de pirates. Quant à Monsieur Magnette, si jamais l’Ecosse prenait le chemin de l’indépendance et ouvrait ainsi le même futur à la Flandre, il doit cesser de prendre ses rêves pour des réalités. La mini-Belgique n’existe qu’à Mini-Europe !

    J'aime

  2. En tout cas, le fameux « plan B » des politiques wallons, pour Magnette, ce n’est (apparemment) pas la France! Et un Etat belge Wallo-Bruxellois serait une erreur. D’ailleurs, pas sûr que la Région Bruxelloise soit d’accord avec ça…et on sait ce qu’adviendrait une Wallonie seule…

    J'aime

  3. Ce Brexit pourrait en effet raviver l’indépendantisme Flamand car l’Écosse a de grandes chances de devenir indépendante malgré le fait que les relations avec la GB ne soient pas spécialement tendues d’ordinaire.

    Je ne leur souhaite pas d’en arriver là car ce serait une grande perte pour ce pays mais si les Wallons rattachistes (en espérant égoïstement qu’ils soient largement majoritaires) voient là une opportunité d’imiter l’Écosse (qui n’ira pas au bout j’espère pour les britanniques) et de réintégrer la France, ce serait une excellente nouvelle !!

    J'aime

  4. Oui SamuelB. Le plan de Magnette, c’est la République fédérale allemande, d’où son surnom d’Allemagnette. C’était une boutade, a-t-il prétendu après coup. Pas si sûr.

    J'aime

  5. Je serai plutôt un rattachement à l’Angleterre…. Cela ferait d’une pierre deux coups. Sortir de l’UE et de la Belgique….. Et question langue, il y plus de wallons qui parlent la langue anglaise (largement internationale), que de wallons qui maitrisent l’un ou l’autre dialecte flamand.

    J'aime

    1. Grand bien vous fasse.;.
      Et surtout n’oubliez pas d’y former un parti ou un mouvement adapté au sigle AAB;alliance angleterre=belgique;vous y ferez avec votre verve certainement de nombreux adeptes…Nous pourrions également nous moquer;cela est est tellement simple et facile,plus que constructif

      J'aime

      1. Bertrand N vous pouvez ironiser, mais il existe d’autres partisans d’une telle réunion, qui n’est pas si absurde que vous semblez le supposer : évidemment il ne s’agirait pas d’un rattachement pur et simple comme ce qui peut être envisagé entre la Wallonie/Bruxelles et la France, mais plutôt d’une Union qui pourrait être Benelux + UK (= BeNeLUk) dans laquelle des coopérations extrêmement poussées peuvent être envisagées par exemple en matière de sécurité, défense, services secrets…L’anglais pourrait servir de langue de travail pour tous – càd de seconde langue pour nous. En ce qui concerne la population de cette union, elle équilibrerait certainement les deux « big brothers » que sont la France et l’Allemagne, qui imposent constamment leur volonté à l’ensemble de « notre » Europe…Le Danemark pourrait d’ailleurs rejoindre cette union
        Dans les domaines culturels, la Wallonie et Bruxelles pourraient évidemment conclure des accords tout aussi poussés avec la France, car dans le BENELUK nous ne perdrions en rien notre autonomie et ne renoncerions à notre culture, bien au contraire !
        En cas de non volonté clairement exprimée des Wallons/Bruxellois de se rattacher à la France ( je suis tout-à-fait d’accord que cela serait le meilleur choix pour la Wallonie et Bruxelles) cela serait la seconde meilleure option et la plus sûre dans notre monde multipolaire et aux dangers chaque jour plus grands…En tout cas je suis prêt à m’associer à Ferrari dans ce but : nous serons déjà deux…

        J'aime

  6. @César

    mais qu’est-ce qu’on irait se rattacher à l’Allemagne, franchement! Faut qu’il arrête de fumer la moquette, le Magnette (ça aussi, ça rime LOL), si c’est pas une boutade! A mon avis, c’était plus de l’ironie qu’autre chose. Mais au lieu de prendre ça à la légère (la possible fin de la Belgique…), il ferait bien de se mettre vraiment à l’étude d’une réel solution d’avenir pour la Wallonie et la meilleure s’appelle France!!!

    J'aime

    1. Monsieur Magnette serait-il un admirateur des Bourguignons ? D’où sa haine pour Marianne héritière du Royaume de France ?

      J'aime

      1. Non nil est à penser que Mr Magnette n’aime tout simplement pas la France…
        Eduqué comme tant d’autres Wallons à être baignés dans une atmosphère antifrançaise chronique,que ce soit au niveau culturel,historique,sentimental, »footballistique »en prenant bien soin d’éviter toute réalité qui pourrait les faire ressembler à « ces français… »,il n’est pas compliqué de penser que Mr Magnette ,ne sera pas le premier à défendre tout ce qui pourrait se rapprocher de ce pays horriblement étranger,(sauf pour les vacances..!?.) laïc,fier et oh horreur…républicain.
        Ce qui est dramatique n’est pas la non comparaison à la France;propagande oblige;et c’est de bonne guerre;non ce qui est dramatique est de citer un pays qui avec tout le respect qui lui est dû actuellement ,a secoué pendant plus de 40 ans la belgique,et le reste:il est à espérer que ses aieuls ne se retournent pas dans leur tombe

        J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s