François Bellot, un profil franco-wallon

François BellotPetite révolution au ministère de la Mobilité et des Transports. Le nouveau ministre est connu et reconnu pour sa compétence et, en particulier, pour sa fine connaissance des dossiers qu’il devra gérer. Au Parlement fédéral, il a déjà présidé la Commission de l’Infrastructure et la Commission spéciale Sécurité du rail après l’accident de Buizingen. 

Son curriculum vitae est pour le moins inhabituel. « C’est que cet homme, discret, est énarque. Oui, diplômé de la prestigieuse Ecole nationale d’administration (ENA) dont sont issues les plus fines lames de la politique française. On serait tenté de l’encourager à mieux utiliser les connaissances qu’il a acquises là-bas après avoir dégoté, en Belgique, un diplôme d’ingénieur civil, puis ingénieur en gestion industrielle, puis une licence en sciences politiques. » Francis Van de Woestyne, qui présente ainsi François Bellot aux lecteurs de La Libre Belgique, ne regrettera sans doute pas Jacqueline Galant.

Mais il y a deux choses que l’éditorialiste de La Libre aurait pu ajouter : la première, c’est que François Bellot, qui suit depuis longtemps le dossier du rail, a effectué un stage à la direction d’études et de recherches de la SNCF durant sa formation. La seconde, c’est qu’il a plus d’une fois dénoncé la gestion chaotique mais aussi très flamande de la SNCB (lien). Maintenant qu’il entre dans un gouvernement fédéral qui penche outrageusement du côté de la Flandre, saura-t-il rétablir un certain équilibre, de manière à ne pas léser plus encore les intérêts de la Wallonie et des travailleurs wallons ?

Publicités

2 réflexions sur “ François Bellot, un profil franco-wallon ”

  1. BELLOT et rebelotte, enfin un spécialiste qui sait de quoi on parle, the right man in the right place.
    Bon courage, tous mes voeux l’accompagnent.

    J'aime

  2. Ah zut, quand j’ai lu titre, je me suis dit: « chouette, un rattachiste au sein du gouvernement fédéral »!!! Mais bon, qu’il soit peut-être attaché à la France est déjà une bonne chose en soi! S’il pouvait déjà penser à retravailler les grilles horaires, et notamment en Province du Luxembourg (grille horaire que l’ancienne ministre avait détricoté d’une façon plus que pénible pour les usagers), ça serait déjà un bon signal pour ce nouveau ministre! Ensuite, ramener le TGV et faire une ligne Bruxelles – Arlon – Luxembourg – Strasbourg à grande vitesse digne de ce nom. Merci d’avance M. Bellot, et comme on dit: « bonne m….. »!
    PS: ce monsieur ressemble fort à un de mes anciens prof de français.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s