N’est-ce que la N-VA qui enfonce le clou ?

Rien de bien nouveau dans la déclaration de la N-VA. Celle-ci ne devrait surprendre aucun responsable, ni aucun citoyen wallon.

Rappelez-vous l’éditorial du 23 novembre 2013 de Véronique Lamquin, journaliste au quotidien « Le Soir ». Pas d’ambiguïté possible dans la compréhension de la question sur la sécurité sociale : « Êtes-vous pour ou contre la scission ? Pour, répondent froidement 55 % des Flamands ».

Ici, il ne s’agit pas seulement des électeurs de la N-VA. Il faut y ajouter ceux du Vlaams Belang, mais aussi une partie de ceux de l’Open-VLD, du CD&V et même une minorité d’électeurs du SP.A et de Groen. Le nationalisme flamand va bien au-delà de la seule N-VA qui en est, bien sûr, la locomotive, celle qui donne le ton et qui fait peur à tous les partis flamands en terme électoral.

Le Soir d’aujourd’hui déplore que les francophones (les Wallons n’existant plus !) n’aient pas de solution (et n’aient pas réfléchi) face à la nouvelle offensive de la N-VA sur son projet d’indépendance, voire d’autonomie ou de confédéralisme.

Le Soir est ce quotidien avant tout bruxellois qui a l’art d’ouvrir les yeux un jour et de les refermer le lendemain. Il porte une grande responsabilité dans la situation qui est la nôtre, Wallons.

Vous, politiques, médias, responsables de tout poil ou citoyen wallon qui gardez la tête dans le sable, vous n’avez peut-être pas réfléchi mais nous, à l’AWF, nous le faisons et avons des propositions.

Ecoutez-nous et cessez de pratiquer envers nous un véritable boycott qui est mortifère pour les populations wallonnes et bruxelloises qu’il vous appartient de défendre !

Paul D.

Publicités

3 réflexions sur “ N’est-ce que la N-VA qui enfonce le clou ? ”

  1. C’est effarant comme il n’y a pas pire aveugle que celui qui ne veut pas voir. Voici 50 ans que les partis francophones essayent de convaincre et de se convaincre que les flamingants ne sont pas majoritaires et que la plupart des flamands veulent rester belges. Ils veulent rester belges, peut-être, qu’à condition que la Belgique soit flamande ! Le confédéralisme, par exemple, sera le meilleur moyen de mettre à genoux, définitivement, la Wallonie…

    J'aime

  2. On sait très bien que les nationalistes flamands ne sont pas seulement « N-VA » ou « Vlaams Belang » et qu’il y en a également dans les autres partis. Et tant mieux! Plus il y en aura un peu partout et plus leurs projet arrivera vite.
    Comme on sait très bien également que les politiques wallons ne changeront jamais rien de leurs propre initiative mais que seulement devant le fait accompli (une déclaration solennelle d’indépendance de la Flandre en un Etat unique) les feront peut-être prendre conscience qu’il faudra alors prendre leurs avenir en mains et oublier cette Belgique une fois pour toute, et que la seule solution viable et intéressante pour nous, wallons, sera celle de devenir une région de France!

    J'aime

  3. Exact, sur les ondes de la RTBF, ce matin du 15 janvier 2016, Elio Di Rupo déclare  » qu’il se battra pour défendre la sécurité sociale ciment de ce pays ». Lorsque le journaliste lui pose une nouvelle question sur l’avenir de la Belgique, tenant compte des objectifs de la NVA, Elio Di Rupo contourne la question en répétant à chaque fois  » je me battrai pour défendre la sécurité sociale ». C’est effarant ce président de parti, important en Wallonie, ne tient compte de rien d’autre que de la sécurité sociale. Cet aveuglement va le conduire dans le mur et la Région wallonne aussi car les Flamands savent avec certitude, maintenant, que l’amour de la Belgique pour Elio Di Rupo signifie les sous de la Sécu ! Bart et tous les autres présidents de partis flamands peuvent « régionaliser » la sécurité sociale selon leurs propres intérêts.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s