En Belgique, il y a le train et l’arrière-train

Pour faire bouger les lignes, en politique, il faut compter sur les circonstances et sur le temps. Quand il s’agit de lignes de chemin de fer, sachant que la direction de la NMBS-SNCB, très flamande, est confrontée à un mouvement syndical devenu tout à coup très très wallon, il est permis d’aller plus vite et plus loin. Bart de Wever a sorti de solides arguments pour faire un pas de géant vers la régionalisation du rail. Lui et Marc Goblet ont au moins un point commun, c’est qu’ils veulent arrêter les trains. Plus de ligne directe entre Liège et Ostende ? Il va falloir changer de train ? Des trains plus modernes en Flandre ? Et qu’est-ce que ça changerait au niveau des investissements, du pouvoir de décision… ? Si c’est pour remettre en service le Thalys « wallon », celui qui assurait la liaison entre Liège et Paris via la dorsale wallonne, on y gagnera peut-être au change. Et, tant qu’on y est, le gouvernement wallon pourrait-il revenir sur sa décision de condamner la ligne entre Dinant et Givet ? (lien)

C’est une information Belga sur le site de la Libre.

De Wever-SNCBLe président de la N-VA, Bart De Wever, a suggéré mardi dans plusieurs interviews de procéder à une scission pratique des chemins de fer belges, à défaut d’une scission légale.

Selon lui, les lignes Anvers-Charleroi et Ostende-Liège pourraient être coupées à Bruxelles. De la sorte les navetteurs flamands n’auraient pas à subir les conséquences de grèves menées en Wallonie. L’accord de gouvernement conclu entre le MR, la N-VA, le CD&V et l’Open Vld ne prévoit pas de scinder le rail belge et une telle proposition ne recueillerait sans doute pas de majorité. « Mais il n’est pas nécessaire de scinder légalement la SNCB pour limiter à tout le moins les perturbations pour les voyageurs flamands. On peut organiser aussi la scission pratiquement. Est-ce nécessaire ou utile qu’une ligne aille d’Anvers à Charleroi et d’Ostende à Liège? Si les cheminots font grève à Liège, en tant que Flamand vous avez un problème alors que vous voulez rejoindre Bruxelles depuis Gand », a-t-il déclaré dans « Het Laatste Nieuws ».

Le président des nationalistes flamands invoque un autre argument, les trains qui à certaines heures roulent peu remplis sur ces lignes à partir de Bruxelles.

Selon lui, le plan de transport 2017 de la SNCB devra tenir compte de cet élément.

L’ancien patron de la SNCB, Marc De Scheemaeker, ex-candidat sur la liste N-VA aux élections européennes, abonde dans ce sens. Des lignes trop longues nuisent à la ponctualité des trains et à leur remplissage, affirme-t-il, interrogé par « De Standaard ».

Publicités

9 réflexions sur “ En Belgique, il y a le train et l’arrière-train ”

  1.  » Bon Dieu, on n’a pas voulu çà comme çà » s’écrieront les responsables wallons effarouchés !
    Et, l’Histoire s’écrira autrement…

    J'aime

  2. Jusqu’au jour où le « train politique wallon » nous emmènera au terminus de la gare Montparnasse à Paris… Pour cela, faudra attendre que la locomotive flamande coupe le cordon du wagon wallon définitivement…

    J'aime

  3. Objectivement et en dehors de tout sentimentalisme belgicain, il n’a pas tort. Loin de là, les lignes de chemin de fer qui transtent par Bruxelles sont un héritage de l’hypercentralisme belge qui faisait ressembler les cartes de mobilité (trains, autoroutes… ) à une toile d’araignée.
    Combien de naveteurs (puisque Bruxelles concentre encore beaucoup trop d’emplois qui pourraient être décentralisés) font le voyage complet de Wallonie vers la Flandre et vice-versa ?
    pour Beruxelles, elle-même ce serait une bonne solution puisqu’il ne faudrait que réaménager la « jonction Nord-Midi » pour en faire un réseau rapide et efficace de trams rapides ou de métro sous-terrains ?

    J'aime

  4. Pourquoi serait-il impossible de scinder la SNCB ? La privatisation ne permettrait-elle pas de créer plusieurs sociétés indépendantes ? En admettant que certaines lignes deviennent des voies de communications européennes, comme il en existe chez nos voisins, pourquoi les autres ne deviendraient-elles pas régionales et ne pourraient-elles être coupées et déviées ?
    Puisque la jonction Nord-Midi semble saturée, pourquoi ne pas transformer les gares du Nord et du Midi en gares terminus ( comme à Paris) et utiliser a jonction comme voie de navette entre les deux ? Seul les Thalys et Euro-Star traverseraient d’un bout à l’autre. Quant aux lignes de transport de marchandises, passent-elles par Bruxelles ?

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s