La Flandre en jaune et noir

baromètre politiqueLe récent baromètre politique RTBF – La Libre indique une remontée de la droite extrême et de l’extrême droite en Flandre. Ensemble, la N-VA et le Vlaams Belang, partis nationalistes et indépendantistes, recueilleraient 41,1 % des intentions de vote « au nord du pays ».  

Contrairement à Johanne Montay qui a analysé ces résultats pour la RTBF, nous ne pensons pas que les seuls résultats du Vlaams Belang doivent être comparés à ceux du FN en France. Même si ces deux partis ont fait alliance au Parlement européen, il est clair que le parti de Marine Le Pen cherche à se montrer plus « acceptable » et qu’il est permis aujourd’hui de le comparer à la N-VA, ou du moins à la combinaison N-VA + VB, avec cette nuance que le FN s’emploie davantage à mordre sur l’électorat traditionnel de la « gauche ».

Nous ne voulons pas minimiser les 27,96 % des voix obtenues par le FN au premier tour des élections régionales françaises mais il faut se méfier des raccourcis faciles. A nous aussi de proposer notre analyse sommaire et intellectuellement douteuse : on connaît les références historiques de la N-VA et du Vlaams Belang, donc plus de 4 Flamands sur 10 regrettent la collaboration avec l’Allemagne nazie, on ne devrait plus fréquenter ces gens-là. Point.

Publicités

3 réflexions sur “ La Flandre en jaune et noir ”

  1. « A nous aussi de proposer notre analyse sommaire et intellectuellement douteuse : on connaît les références historiques de la N-VA et du Vlaams Belang, donc plus de 4 Flamands sur 10 regrettent la collaboration avec l’Allemagne nazie, on ne devrait plus fréquenter ces gens-là. Point. » (lire ci-haut).
    Tout à fait d’accord avec vous !
    MAIS qui a remis l’Allemagne (nazie) sur pied ? Qui a fermé les yeux sur le passé de l’Allemagne (nazie), à l’exception d’une brochette de hauts dignitaires qui auraient fait obstacle à sa politique ? Qui a permis à l’Allemagne (nazie) de devenir le centre de la politique et du continent européen occidental ? Qui a tout fait pour affaiblir la France et la ridiculiser, hélas, avec l’aide d’opportunistes (certes hautement diplômés) fantoches et falots ?
    La « démocrate » République des Etats-Unis !
    Ne devrait-on plus fréquenter ces gens-là aussi ? Il faut rester lucides nos pères perdirent la Seconde Guerre Mondiale malgré les apparences contraires. Navré.

    J'aime

  2. Relisez ceci : http://www.liberation.fr/futurs/2014/12/29/2015-quels-chocs-pour-faire-bouger-l-europe_1171435
    Les montées des extrêmes FN, VB, PTB, PP, etc étaient et sont toujours prévisibles.
    En dépit de leurs cris effarouchés d’aujourd’hui sur la montée du Front national en France, tous les dirigeants sont responsables du choc venu de la droite (en France) annoncé par Piketty. Car, en bouchant la voie de l’alternative à gauche, ils ont créé les conditions pour que les gens cherchent à l’extrême droite une solution à leur désespoir. Pire : en France, la politique de l’Union européenne a créé les conditions pour le renouveau du Front national. Ailleurs, en Espagne, c’est l’extrême gauche nationle (PODEMOS) qui joue le même jeu. Retenez bien l’adjectif « national », il est important pour comprendre.
    Le VB et le FN sont proche idéologiquement puisque portés par un puissant sentiment identitaire national en plus de leurs positions politiques.
    Le PTB et le PP sont eux très proches sur lesurs positions identitaires nationalistes (même si elles sont purement inventées et fictives), Ce sont des belgicains. Ils peuvent différer sur leur choix idéologiques. Encore que pas sur tout… Relisez leurs programmes.
    La N-VA, si elle a ausi une forte composante nationaliste n’est ni identitaire (au sens raciste) ni d’extrême droite. Qui serions-nous pour lui reprocher d’être flamande avant tout ? Arriver à l’indépendance par les voies démocratiques, n’est-ce pas justement un beau et sain combat ?
    Et ne venez pas me parler de Linkebeeek, commune flamande depuis toujours (et à majorité phrankeupheune depuis peu) et qu’il ne faut surtout pas comparer aux Fourons qui eux étaient walllons et ont été annexés contre l’avis de ses habitants. Annexion qui a été acceptée par tous les partis dits démocratiques » en échange de la création de la Région de Bruxelles. La position des ministres flamands de l’intérieur est cohérente avec la Constitution et l’Histoire. Comment réagirions-nous si demain, une commune wallonne était gouvernée uniquement en flamand sous prétexte d’immigration massive ?

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s