La Belgique « fossile du jour » en matière de climat

01/12/15 à 11:22 – Mise à jour à 11:22

Source : De Morgen

Ce lundi, la Belgique, déjà clouée au pilori dans la presse internationale depuis les attentats de Paris, a reçu le titre peu honorifique de « fossile du jour » attribué par les ONG présentes à la Cop 21 au « pire pays dans les négociations internationales ».

Pour les éditorialistes flamands, "la Belgique est vraiment un failed state en matière de climat"

© BELGA

Notre pays n’a effet toujours pas d’accord climatique à l’échelle nationale, le gouvernement flamand n’ayant toujours pas donné son feu vert. Pour Bart Eeckhout, journaliste au quotidien De Morgen, cette fois la Belgique est un « failed state ».

Selon le journaliste, le gâchis qu’est devenue la politique climatique belge est un « infâme scandale « . « On a perdu six années complètes à la recherche d’un compromis qui n’est plus un plan climatique ambitieux depuis longtemps, mais tout au plus une façon de respecter les engagements internationaux en fournissant le moins d’efforts possible » écrit-il. Il se demande ce qu’il va falloir inventer pour effacer cette nouvelle honte : « des photos de petits chats noyés par la mer qui monte ? »

Il se dit dérangé par les bisbilles comptables et communautarisées, « où la vision politique se limite définitivement à mettre un maximum de responsabilité sur le dos de l’autre ». Aussi Eeckhout estime-t-il que la qualification de « failed state » est de rigueur pour la politique climatique de la Belgique. D’après lui, ce problème touche particulièrement la N-VA « qui a fait son succès électoral du concept du failed state ». « En matière de climat, le confédéralisme ne serait d’aucune aide, pas davantage que le séparatisme, puisque ce n’est pas de la faute du PS ou de la Wallonie si une majorité politique en Flandre n’est pas capable de convaincre la société d’une politique climatique tournée vers l’avenir » conclut-il.

Même son de cloche du côté du quotidien De Standaard où Bart Sturtewagen déplore également le « fossile du jour » décerné à la Belgique. Il estime cependant qu’il s’agit d’un combat d’arrière-garde belgo-belge passé inaperçu dans les médias étrangers et uniquement remarqué par les ONG d’autant plus que l’accord national concerne la période 2013-2020 et non l’après 2020 dont il est question à Paris…

Publicités

Une réflexion sur “ La Belgique « fossile du jour » en matière de climat ”

  1. « il s’agit d’un combat d’arrière-garde belgo-belge passé inaperçu dans les médias étrangers et uniquement remarqué par les ONG d’autant plus que l’accord national concerne la période 2013-2020 et non l’après 2020 dont il est question à Paris… » (lire ci-dessus). Tout est écrit dans cette fin d’article. La Flandre, sous la direction de la NVA, s’emploie à bloquer l’Etat belge et à le ridiculiser. Là encore si les « francophones » et les Wallons ne veulent pas le comprendre tant pis pour eux. Malheureusement, la population endosse et soutient cette cécité.
    Lorsqu’on admet la possibilité d’une inondation monstrueuse du littoral en Flandre comme aux Pays-Bas (en fait, la nature semble reprendre ce que l’Homme lui avait conquis au long des siècles; revoir les atlas historiques), ces deux entités humaines et politiques feraient mieux de se retrouver car leur combat contre la nature va les obliger à collaborer pour défendre un littoral somme toute commun !
    De la même façon, les Wallons devront gérer le débit de leurs fleuves avec…la France.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

La Wallonie avec la France en Europe et dans le monde