Hommage

Nul mieux qu’un grand homme ne peut rendre hommage à une grande dame. L’un est bleu, l’autre était rouge. Mais qu’importe la couleur quand il est question de porter haut et fort les couleurs et les Valeurs de l’humanité. J’étais à Paris lorsque j’ai appris le décès de Madame Anne-Marie Lizin. De retour à Chaudfontaine, je choisis de faire nôtre l’hommage que lui rend Monsieur Pierre Hazette, membre du groupe de parrainage de notre mouvement.

Paul D.

LA FLAMME S’EST ETEINTE.
Anne-Marie Lizin ne portera plus en étendard les couleurs de Huy, ni chez nous, ni à travers le monde.
Comment un tel talent a-t-il pu s’abîmer et sombrer?
Car le talent était incontestable. Il se manifestait d’abord dans une culture politique au sens le plus noble du terme, qui s’entretenait au contact des personnalités de premier plan mondial. Elle abordait les sujets les plus brûlants avec une audace qu’autorisait l’étude approfondie des dossiers épineux. Elle en traitait à toutes les tribunes qui s’offraient à elle avec une éloquence remarquable.
Nous lui avions offert l’hospitalité de notre résidence à Dakar pendant qu’elle animait un séminaire à l’Université sur le conflit palestinien. Que d’éloges j’ai recueillis à son sujet! Mais le plus beau fut dans la bouche des bonnes qui nous dirent : « Quelle femme charmante! »
Elle portait haut la fierté de sa ville et mettait à son service son savoir-faire dans les relations publiques.
Malheureusement, elle pratiquait avec un art inouï, la faculté de se créer des ennemis.
Elle a été brillante comme la flamme, mais comme la flamme, elle a brûlé la terre autour d’elle.
Dommage!
On la regrette déjà.
Mes sincères condoléances, Michel. 

Pierre Hazette

Publicités

4 réflexions sur “ Hommage ”

  1. Madame Lizin possédait certainement les qualités nécessaires et suffisantes pour exercer une fonction politique sans quoi Monsieur Simonet, dont on a connu l’envergure, ne l’aurait pas remarquée. Toutefois, Madame Lizin a, hélas, confondu les genres au cours des différents combats qu’elle mena. Un responsable politique, peu importe son rang, ne peut pas et ne doit pas se prendre pour un justicier. L’usage de faux papiers d’identité, l’usage de faux passeports, relève, sauf erreur de ma part, du Code pénal. Il n’existe aucune excuse en ce domaine excepté, peut-être, pour certains services gouvernementaux discrets, couverts par la Loi.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s