Labellisé « post-national »

« J’ai toujours adoré la Belgique parce que c’est un pays post-national, beaucoup plus moderne que les autres. C’est fantastique qu’il n’y ait pas de sentiment national, c’est un melting-pot superintéressant. »

Traduction libre : ne dites pas que la Belgique est en sursis, on vit dans un pays visionnaire, en avance sur le reste du monde parce que la Belgique, en fait, cela n’existe pas, mais c’est formidable. Nicolas Vadot nous excusera de sourire aux propos qu’il a tenus dans un entretien qu’il a accordé au Vif/L’Express.

Allez, nous sommes heureux que Vadot, né d’un père français et d’une mère anglaise, ait choisi de s’installer chez nous, mais le caricaturiste attitré du Vif/L’Express ne doit pas se sentir obligé de caresser le nombril des Belges (car les derniers des Belges ont un nombril et, attention, il est très chatouilleux).

Vadot, N-VANon, vraiment, post-nationale, la Belgique ? Il doit aimer le surréalisme, notre ami Vadot. En fin connaisseur de la politique belge, il sait que la Belgique est dominée par un parti nationaliste dont les couleurs sont le jaune et le noir. Il est vrai que ce n’est pas un parti nationaliste belge, mais cela suffit-il pour faire de la Belgique un modèle « post-national », à supposer que la fin de l’Etat-nation soit réellement souhaitable ?

Si la Belgique n’est pas un véritable Etat-nation, ce n’est pas faute d’avoir essayé. Au bout du chemin, il y a la N-VA. Maintenant, la Flandre, avec une identité forte, est en mesure de se constituer, elle, en Etat-nation, faisant de la Belgique une entité « post-nationale » en sursis. Pour maintenir la fiction de ce pays « fantastique » qui, sous une forme confédérale, pourrait se fondre à nouveau dans de grands Pays-Bas, la Wallonie devra sans doute aller de sacrifices en sacrifices, jusqu’à renier son appartenance à l’espace culturel français.

Honnêtement, cela nous fait réfléchir.

Vadot conclut par cette remarque enthousiaste : « En Belgique, il suffit de faire une heure de voiture pour se retrouver dans un autre univers. » C’est parce qu’il y a encore des nations. (G.R.)

Vadot, N-VA 2

Publicités

13 réflexions sur “ Labellisé « post-national » ”

  1. La Wallonie est un laboratoire depuis le début de l’histoire de l’entité maçonnique begicaine et les Wallons un peuple d’esclaves créé pour satisfaire les besoins de l’industrie des initiés, Cockerill et compagnie.

    A présent, le but pour ceux qui tirent les ficelles est d’y tester de nouvelles façons de faire disparaître les peuples européens.

    Comme les Wallons sont une minorité, non représentée dans les médias, dont le nom même est interdit, cela passera plus facilement… ensuite, ils étendront le procédés aux autres peuples européens.

    La déferlante migratoire, organisée par les USA et le Bilderberg, va mettre en péril notre démographie : les Wallons sont trois déjà fois moins nombreux que les Flamands, les Wallons de souche sont déjà minoritaires en Wallonie… et nous allons accueillir autant de migrants (voire plus) qu’en Flandre.

    Pas de doute : ils ont branché le turbo. Les vrais Wallons sont la cible.

    J'aime

    1. Désolé mais votre point de vue sur les « wallons de souche » fleure le racisme version « FN canal historique ». En quoi un Tunisien de Dinant ou un Turc de Marche-en Famenne qui travaillent pratiquent leur religion dans le respect d’autrui, éduquent leurs enfants, …. en quoi donc sont-ils moins wallons que vous? En quoi leurs enfants sont-ils moins wallons que les vôtres? Doivent-ils manger de la flamiche ou participer au carnaval pendant cinq générations?

      J'aime

  2. @LDW: vous y croyez aussi vous au Nouvel Ordre Mondial, les francs-maçons, Bilderberg, Skull and Bones, les Illuminatis, le « Grand complot », etc… Moi oui, enfin, dans une certaine mesure, pas sur tout, mais en grande partie!!!

    J'aime

  3. Merci qui ? MERCI GRAND ORIENT !

    http://blogs.lexpress.fr/lumiere-franc-macon/2015/09/09/migrants-les-francs-macons-en-appellent-aux-gouvernements/

    —-> L’initiative est sans précédent, 28 obédiences maçonniques européennes (dont 8 françaises) ont signé un communiqué commun sur les « migrants », qu’il vaut mieux appeler les réfugiés.

    Ces 28 obédiences « en appellent aux gouvernements européens pour qu’ils mettent en œuvre les politiques communes indispensables à un accueil digne et humain de populations en détresse et en péril »… en regrettant « l’incapacité des États à surmonter les égoïsmes nationaux ».

    J'aime

  4. @Dinsart : n’oubliez pas les reptiliens, les petits gris, les Atlantes, etc…

    Pour répondre à votre « argument » sur les musulmans de Wallonie, je n’ai **jamais** tenu de propos islamophobes sur ce site… Et je préfère un musulman abstinent à un poivrot belgicain du 15 août.

    Pour moi, les Wallons de souche sont ceux qui se sentent plus Wallons que belges, qui vivent en Wallonie, qui y travaillent et qui comptent y terminer leur vie.

    Tous ceux qui ont *décidé* de *faire souche* en Wallonie et de se définir en tant que Wallons… il s’agit d’un **choix culturel et politique** bien plus que d’une question ethnique ou religieuse.

    Cela vous agrée-t-il comme définition ? Ou est-ce encore un crime que de vouloir se penser en tant que Wallon ???

    L’afflux actuel de migrants risque de poser de graves problèmes d’intégration alors que notre système d’aide sociale traverse une crise profonde. Même des socialistes ont été obligés de le reconnaître.

    Et il y a tout lieu de croire que ces migrants deviendront de *futurs belgicains*. Ce n’est absolument pas de leur faute… mais celle de nos dirigeants qui leur inculqueront ce programme. Contrairement à l’intégration flamande qui produit des… Flamands et pas des belges ! Là encore, il s’agit d’un choix culturel… et pas de race !

    Enfin, votre dénonciation du FN est un peu paradoxale : Marine Le Pen compte beaucoup de sympathisants chez les rattachistes, même si c’est un tabou. Je précise que je ne *partage pas* son islamophobie… mais bien son diagnostic sur l’Europe.

    Enfin, désolé, mais je n’aime pas les sociétés secrètes… et surtout les gens qui se prennent pour des initiés et les autres pour des profanes.

    Car quand on a une pyramide dans la tête, on finit par voir tous les autres comme des esclaves… comme quoi, le plus intolérant n’est pas toujours celui qu’on croit.

    Cordialement,

    J'aime

  5. J’abhorre le belgicanisme et suis un rattachiste convaincu. Comme vous peut-être, mais nous ne partageons pas les mêmes valeurs.

    « Enfin, votre dénonciation du FN est un peu paradoxale : Marine Le Pen compte beaucoup de sympathisants chez les rattachistes, même si c’est un tabou ».

    Que pensent les gestionnaires de ce site de cette affirmation?

    Ce n’est pas parce que le rattachisme compte des admirateurs de Le Pen que j’accepte les idéaux régressifs de ce parti et que je ne les combattrai pas, même s’ils émanent de rattachistes. Si vous avez de la sympathie pour ce parti, sauf concernant son islamophobie (c’est ce que beaucoup disent, pour se dédouaner), je ne crois pas que vous vous retrouviez dans les idéaux républicains qui fondent le rattachisme.
    Pour moi le rattachisme évoque les idéaux de la République: liberté, égalité, fraternité. Cela évoque « les Lumières ». Pour ce qui concerne Le Pen , je pense plutôt à Droumont, Mauras, Pétain et Poujade, la guerre d’Algérie. Si c’est cela votre conception de la France, …
    « Penser en tant que Wallons » et partager, les idéaux du FN, même à l’exclusion de l’islamophobie, … cela prouve que l’on trouve de tout dans le rattachisme.

    J'aime

  6. Au risque de vous décevoir, l’histoire de France ne se réduit pas à 1789.

    Ensuite, si nous étions Français, que cela vous plaise ou non, vous devriez tenir compte de l’électorat FN. La France n’est pas la Wallonie belgicaine… il y a réellement débat.

    D’autre part, vous n’avez pas le monopole de la morale, des bons points à décerner, du progressisme… ni à dire comment on doit être rattachiste ou pour quelles raisons.

    Et je suis sans doute beaucoup plus modéré que ce que vous semblez penser…

    Mais enfin… vous avez incontestablement raison sur un point : on trouve de tout dans le rattachisme.

    Comme quoi, il y a une diversité étonnante dans ce qui représente moins d’un pour cent de la population….

    Salutations,

    J'aime

  7. En tout cas, merci de m’ouvrir les yeux. Plus jamais je verserai un sou à un mouvement rattachiste.

    Et dorénavant, soyez assurés que je voterai blanc !

    —- > Je ne crois pas que vous vous retrouviez dans les idéaux républicains qui fondent le rattachisme.

    Vous avez raison : restez entre initiés…

    Salutations profanes,

    J'aime

  8. J’ai le sentiment que LDW fait une fixation sur la franc maçonnerie et je voudrais…l’apaiser. Ne serait-ce que pour son bien-être personnel. Sans doute, y a-t-il cette initiative « sans précédent » émanant de responsables de loges maçonniques pour accueillir les réfugiés venus d’ailleurs. Mais le Pape François, aussi, s’est exprimé, qui n’est pas franc – maçon, sauf dans d’irrépressibles cauchemars! Assimiler les « rattachistes » ( sans autre nuance quant aux modalités concrètes!) aux francs maçons ou à des F.N. déguisés, ou…témoigne d’abord de votre méconnaissance de la mouvance effectivement plus diverse que vous faites semblant de le croire. Cette diversité porte un nom: la démocratie! Encore fait-il y croire. Sur le fond, rien concernant l’article, mais de fumeuses considérations sur les complots à la mode! Méfiez-vous! Y croire, c’est le meilleur moyen d’avoir le destin d’une feuille morte! Un mot encore. Vous dites vous méfier des « initiés »…et vous prétendez en être à propos de la sociologie des rattachistes. Curieux!!! Pour qui roulez-vous?

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s