Les gares du Grand Paris Express

Par Michel Feltin-Palas, publié le 09/06/2015 à 14:31, mis à jour à 15:14

EXCLUSIF – Treize architectes sont mobilisés pour imaginer 16 stations de la ligne 15 du Grand Paris Express qui devront être prêtes d’ici 2022, entre Noisy-Champs et Pont de Sèvres. Aperçu en images de l’intérieur et extérieur de ces stations qui cherchent à être des espaces de vie autant agréables que praticables.

Gare du Nord-noisy-champs

Perspective extérieure de Noisy Champs.Ici se croiseront demain trois lignes de métro et une ligne de RER. Pour rendre ces correspondances simples et agréables, Jean-Marie Duthilleul a fait descendre la nature dans la gare et rendu visibles tous les moyens de transports. En cohérence avec la cité Descartes toute proche, dédiée à la ville durable. relier les villes d’Ile de France entre elles sans avoir à passer par Paris. Un projet d’envergure nommé « Grand Paris Express » dont la première étape est la construction et l’ouverture de 16 gares allant de Noisy-Champs à Pont de Sèvres. Les gares de Villejuif-Institut Gustave Roussy et Saint-Maur-Créteil descendront jusqu’à 50 mètres sous terre, ce qui représente un véritable défi technique et esthétique.

Commentaire de l’ AWF : et dire que nos « décideurs » (sic) sont toujours incapables de construire le moindre R.E.R. qui désengorgerait la circulation entre Brabant wallon, Région de Bruxelles et Brabant flamand.

Cet article est à faire suivre à vos contacts sans modération !

Publicités

Une réflexion sur “ Les gares du Grand Paris Express ”

  1. Commentaire de l’ AWF : et dire que nos « décideurs » (sic) sont toujours incapables de construire le moindre R.E.R. qui désengorgerait la circulation entre Brabant wallon, Région de Bruxelles et Brabant flamand.

    Le RER bruxellois est conçu de telle sorte qu’il sera très difficile aux Brabançons wallons d’arriver facilement à leur destination à cause des nombreux changement de train qu’il faudra faire.
    Par ailleurs, il a été – une fois de plus – conçu suivant le principe voulant que tout passe par Bruxelles. Aucune liaison transversale n’est prévue en Brabant wallon. Ce RER est donc très « ancien belge »… dans son concept. ON récrée d’une autre manière l’ancienne province du Brabant quand on pense à cette ineptie qu’est le projet du gouvernement Di-Rupo de « grande métropole autour de Bruxelles »… destinée à sortir le Brabant wallon du giron de la Wallonie.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s