Mémorandum de l’ AWF

REJOIGNEZ L‘ALLIANCE WALLONIE FRANCE !

Mouvement de citoyens libres et informés        

                  La démocratie ne s’arrête pas avec les élections                          

C A P   2 0 15

En Belgique, durant la dernière campagne électorale, jamais l’hypothèse du rattachement de la Wallonie à la France n’a été évoquée par les partis politiques traditionnels. Il faudra attendre que les centres d’études des partis de pouvoir mesurent l’impasse dans laquelle les a plongés l’option d’une Belgique confédérale pour la Wallonie, spécialement sur le plan budgétaire.

En France non plus, la question « belge » n’est guère évoquée : non-ingérence reste le maître mot de la plupart des responsables politiques français.

En Belgique, le débat est dominé par deux questions :

→ La Flandre va-t-elle poursuivre son chemin vers l’indépendance ?              

OUI ! (toute question traitée au niveau fédéral a un caractère institutionnel : le survol des avions, la construction d’une tour à Ruysbroeck, un stade de foot, les avions militaires…)

→ La Wallonie dispose-t-elle de ressources financières suffisantes suite à la réforme de l’Etat belge de 2013, et pourrait-elle vivre de manière indépendante ?             

NON !

Des analyses de plus en plus précises qui vont dans le sens d’un rattachement de la Région wallonne à la France :

– celles du Professeur Jules GAZON, qui démontrent la non-viabilité économique d’une Wallonie indépendante, mais en revanche la praticabilité financière réelle d’une réunion à la France, scénario qui profiterait aux deux partenaires;

– celles de Monsieur Jules GHEUDE, dans un livre et dans des articles récents  (« Chronique d’une mort annoncée », Le Figaro 4.08.14, L’Echo 12.08.14, L’Echo 9.12.14) qui retracent l’évolution inéluctable de la Wallonie vers la France;

– celles aussi de Monsieur Jacques LENAIN, haut fonctionnaire français, qui a développé et illustré judicieusement le concept d’ « intégration-autonomie » de la Wallonie à la République Française.

Le choix d’une communauté de destin avec la France s’impose comme un choix de raison.

La Wallonie a aussi la chance de partager avec la France une langue internationale présente sur les cinq continents : cette francophonie est porteuse de grands espoirs.

L’Alliance Wallonie France veut un Plan F :

De Namur à Liège, ou de Charleroi à Nivelles, les confidences faites à l’AWF par d’anciens responsables politiques wallons de premier plan restent cachées sous le manteau. Nous voulons que la question du rattachement de la Wallonie ne soit plus soutenue par le seul élan d’émotions, d’états d’âme, ou de sentiments francophiles, mais soutenue par une argumentation objective et claire qui emporte la conviction.

Une « intelligence territoriale », autour des grandes Villes, dans une Europe rééquilibrée :

                                                                               BRUXELLES

DUNKERQUE   LILLE      TOURNAI          VALENCIENNES                 MONS     CHARLEROI                      NAMUR                       LIEGE                    VERVIERS                                                                                                 REIMS                                      LUXEMBOURG                                          METZ                      NANCY

PARIS                                                   STRASBOURG

La Wallonie n’arrivera pas en France les mains vides : elle est riche de son passé, de son présent et de son avenir ! Une Région de France à statut spécial comparable aux autres régions :            

                                                                      Nombre habitants       Superficie (km2)

1.Ile de France (Paris)                                            12                         12.000

2.Auvergne-Rhône-Alpes (Lyon)                        7,8                        43.000

3.Aquit.-Lim.-Poit.-Char. (Bordeaux)                5,9                       66.000

4.Nord-Pas de Calais-Picardie (Lille)                6                           12.000

5.Langu.-Rous.-Midi-Pyr. (Toulouse)                5,7                       66.000

6.Prov.-Alpes-Côte d’Azur (Marseille)              5                           31.000

7.Als.-Champ.-Ard.-Lor. (Strasbourg?)            5,6                       76.000

8.Pays de Loire (Nantes)                                     3,7                        32.000

9.Normandie (Caen?)                                         3,3                         29.000

10.Bretagne (Rennes)                                         3,3                         27.000

11.Bourgogne-Franche Comté (Dijon)            2,8                         47.000

12.Centre-Val de Loire (Tour)                           2,6                         81.000

+ 13. Corse

(source : Le Figaro 15 avril 2015)

+ Région wallonne (Namur)           3,5                                17.000                 

Région de Bruxelles (Brux.)           1,15                                     162                        

Les Provinces wallonnes pourront sans problème « suivre » la réforme des Départements français annoncée pour l’après 2015. Nous souhaitons que la Wallonie, de facto à défaut de l’être de iure, se considère comme « partenaire » privilégié de la France et multiplie les accords de coopération dans tous les domaines : armée, enseignements, stages, accords culturels, échanges francophones, jumelages de communes, échanges touristiques, hôtellerie, monde des affaires, coopération internationale, développement, stages d’étudiants des pays ACP, harmonisation des calendriers des fêtes… Il y a lieu de mettre en application rapidement les décrets signés entre la France, la Wallonie, et la Communauté Wallonie-Bruxelles.

Notre programme 2015

Nous entendons agir en Wallonie, à Bruxelles, et en France pour qu’apparaisse ce mouvement pluraliste de citoyens porteurs de débats publics transparents sur l’avenir des relations entre la Wallonie et la France. Avec des citoyens, des artistes, des syndicalistes, des économistes, des journalistes, des universités, des grandes écoles…Toute une société qui se met en route pour une société avec plus de justice, plus de fraternité et plus de solidarité. Le concept d’un rattachement de la Région wallonne à la République maintenant pour nos régions une certaine autonomie nous convient. Nous jouirons ensemble d’une plus grande solidarité et nous serons citoyens français tout en restant « Wallons toudi » !   Comme les Bretons, les Basques, les Alsaciens, les Corses ou les Savoyards, il y aura des citoyens français d’identité française, wallonne ou belge, selon les sensibilités de chaque citoyen.                                                    

REJOIGNEZ-NOUS !                                              

Paul Durieux, Président   pauldurieux2003@yahoo.fr   04 263 69 17 ou 0476 654 329   

Secrétaire : Marie Malotaux   marie.malotaux@gmail.com    081 583 743

Trésorière : Renée Decroisson    renee.decroisson@live.be   04 3804063   0499 381 084

Administrateurs :                                                                                                    

Alain Balsat  a.balsat@skynet.be  04 2635418  0496 515045   

Louis Nisse     nisselouis@gmail.com 04 22337780   

Louis Cartilier   cartilouis@yahoo.fr   04 2655944   0476 266 924   

Adrien Lhomme  alh11api@gmail.com  02 325 7015   0497 486 467 

Georges-Henry Simonis ghsimonis@voo.be   071 611274   0485.535 623   

Michel Pierret  pierret.michel@skynet.be  0495 214 370  

Philippe Fery  philoufery@gmail.com  0476 249 840  

Paul Melot  paulmelot1@gmail.com  0497 6O6 094                                  

www.alliancewalloniefrance – Compte IBAN BE26 O682 4499 3129 – 20€ /an

Publicités

4 réflexions sur “ Mémorandum de l’ AWF ”

  1. Moi qui croyais que M. Lenain était belge!!! Sinon, beau rappel de votre projet que je « kiffe » complètement comme disent les jeunes de maintenant! MDR Vive le « plan F »!!!

    J'aime

  2. Il faudrait que les Belgicains abdiquent c’est loin d’ètre gagné Aujourd’hui la RTBF évoquant
    le partenariat entre la Ville de Liège et le Musée du Louvre évoquait une collaboration
    franco belge et non franco wallonne tout un symbole. Les Flamands eux ont depuis
    longtemps gommé toute référence belgicaine voir la VRT

    J'aime

    1. Il suffit aussi de regarder les classiques de printemps (cyclisme) pour voir qu’à part les quelques supporters (wallons) de Philippe Gilbert avec un drapeau belge, on ne voit plus que des drapeaux jaunes et noirs et ce, jusque dans le Sud de la France pendant le « Tour de France »!!! Au tout début, France Télévision se demandait même quel était ce drapeau avant qu’on leurs explique!

      J'aime

    2. Mon Dieu mais quand donc viendra l’ordre du parlement ou du gouvernement wallon qui mettra au pas la RTBF et ses chaines annexes et qui imposera le mot Wallonie et wallon ?

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s