En apéritif du 20 mars, journée internationale de la francophonie

Notre mouvement citoyen est entré en contact avec M. Albert Salon. Vous trouverez ci-après la teneur de notre échange de courriels. Je remercie notre ami Jacques Rogissart d’avoir été à la base de notre rencontre.

Cher Monsieur Salon,

Je me permets de revenir sur l’agréable entretien téléphonique qui a été le nôtre ce mardi 10 mars.

A cette occasion, vous m’avez dit que vous alliez m’envoyer des documents dont le texte de la campagne que vous menez pour que nos communes privilégient l’emploi du français à l’anglo-américain…

 … Un des objectifs de l’ AWF est la promotion de la langue française.

Nous serions heureux d’envoyer votre charte au plus grand nombre possible de bourgmestres, d’échevins et de conseillers communaux de Wallonie afin qu’ils répondent favorablement à une campagne qui pourrait s’intituler : « Communes de Wallonie pour la langue française »…

 … Avec l’espoir que vous recevrez ce courriel et que vous pourrez ouvrir les fichiers joints, je vous adresse, cher Monsieur Salon, l’expression de mes salutations à la fois respectueuses, fraternelles et sincères.

Paul Durieux

Monsieur le Président, cher Monsieur,

J’ai moi aussi bien aimé notre récent entretien téléphonique, et réponds avec joie aux divers points de votre message du 12 mars, après avoir lu attentivement la riche et passionnante documentation que vous avez jointe à votre courriel.

Vous êtes aussi invité à visiter notre riche site : www.avenir-langue-francaise.fr et ce que Wikipedia dit de nous.

Grand merci pour tout ce qu’il vous sera possible de faire en faveur de la campagne « Communes de Wallonie pour la langue française« . Cela marquera la complémentarité, donc la solidarité avec « Communes de France pour la langue française« , et avec ce que nous cherchons à réaliser dans l’ensemble des pays et communautés de langue maternelle française, en nous adossant à l’AIMF* (association des maires francophones) de l’OIF (Organisation internationale de la francophonie) (voir les documents en PJ),…

…Notre campagne nationale française fut lancée à l’automne de 2012, pour faire remonter par les communes la vox populi qui tient au français et refuse le globish pour tous de trop d’élites, vox baillonnée par le verrouillage des referendums sur les questions fondamentales pour le pays.

Nous sommes en train de la réussir dans la perspective de 2016/17 et de la présentation, alors, avec plusieurs centaines de municipalités représentatives de toute la diversité du pays, de l’équivalent d’un referendum d’initiative populaire…

Nous avons eu du mal à obtenir la première centaine de votes de notre manifeste joint (franco-québécois !…)…

Il a fallu écrire, rappeler, faire intervenir, (faire) téléphoner… Nous avons pu amener des parlementaires amis à inviter les maires de leur circonscription à présenter notre manifeste au vote de leur conseil. Plusieurs l’ont déjà fait. Le meilleur résultat est dû au député-maire de Lunéville qui a, après sa commune, apporté 14 autres votes dans la Meurthe et Moselle, la bonne Lorraine…

… La mise en oeuvre de votre énergie chez vous rencontrera sans doute elle aussi divers obstacles, la simple inertie n’étant pas le moindre. Mais belle, pour nous tous, serait la victoire…

… Veuillez recevoir, Monsieur le Président et cher Monsieur, mon cordial salut en fraternité.

Albert Salon

Appel signé, et Manifeste présenté, par Albert Salon, docteur d’Etat ès lettres, ancien ambassadeur, commandeur du Mérite, président d’Avenir de la langue française (ALF, coordinateur de réseaux francophones internationaux, médaille Senghor de la Francophonie 2014, remis par M. Abdou Diouf le 18/12/2014 au siège de l’OIF.

* L’AIMF est le réseau des collectivités locales francophones et de leurs associations, qui se retrouvent autour de valeurs communes. Elle concourt à une meilleure gestion des collectivités, favorise les échanges d’expériences, mobilise l’expertise territoriale francophone et finance des projets de développement.

Publicités

2 réflexions sur “ En apéritif du 20 mars, journée internationale de la francophonie ”

  1. Excellent contact tous les francophones se doivent de résister à l’invasion de l’anglo americain
    exemple récent la nuit des muysées est devenue museumnight fort ever Aucune réaction
    des politiques francopohones- Et a l’Union europénne la haut représentante italienne s’exprime
    en anglais quant au président polonais ils ignore et le francais et l’anglais. Que fait la France ?
    .

    J'aime

  2. Parfois quand je regarde les éditions spéciales du jeu « Question pour un champion » sur la Francophonie, je suis étonné de voir jusqu’où celle-ci s’étant… J’pense qu’on parle globalement plus l’anglais au niveau mondial, mais le français doit pas être très loin! Mais bonne initiative que celle-là!

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s