L’administration fédérale aux ordres de la Flandre

Les chiffres ci-après ne devraient laisser aucun Wallon ou Bruxellois de langue française indifférent. Nous pouvons affirmer que la situation est extrêmement grave en termes d’emploi, mais aussi de pouvoir avec les ministères de la Défense, de l’Intérieur et de la Justice dans les mains de ministres flamands.

fonctionnaires fédérauxPlus de 9 fonctionnaires fédéraux sur 10 sont sous les ordres de ministres flamands, selon une enquête menée par le Groupe d’étude et de réforme de la fonction administrative (Gerfa), dont fait écho jeudi La Libre Belgique.

Le résultat des calculs du Gerfa donne une indication alarmante des rapports de force nord-sud au sein de la toute fraîche majorité fédérale: 3.968 fonctionnaires dépendent de ministres francophones (MR, donc), tandis que 51.889 sont sous la compétence de ministres flamands CD&V, N-VA et Open VLD. « Cela fait donc un ratio de 92,9 % contre 7,1 % », relève le Gerfa. Et encore, certains chiffres pourraient être nuancés. Les « corps spéciaux », soit l’armée, la police fédérale, la magistrature et le personnel des greffes, cours et tribunaux, ne sont pas intégrés dans ce bilan. Or, ce personnel dépend aussi de ministres néerlandophones (Défense, Intérieur, Justice). On parle ici de 57.763 agents qu’il faudrait alors ajouter aux calculs.

Source : Belga

Publicités

5 réflexions sur “ L’administration fédérale aux ordres de la Flandre ”

  1. Au sein de la Belgie la Wallonie sera un bantoustan. Mais les nouveaux ministres wallons(sic)
    apprennent a aboyer flamand Toutefois une lueur d’espoir le séparatisme est en marche
    au sein des institutions culturelles fédérales. Logique il n’y pas de culture belge. Une fois
    asphyxiées ces institutions disparaìtront au profit des deux peuples wallon et flamand
    Musees thëatres concerts tout aux Regions un pas vers l’indépendance des deux peuples
    Merci aux flamingants sans eux la Wallonie belgicaine aurait encore de beaux jours

    J'aime

  2. Encore un peu de patience, c’est la dernière ligne droite avant l’inéluctable déclaration d’indépendance de la Flandre. Les beste vrienden de Karel de Laatste préparent les festivités en douce !

    J'aime

  3. « Mais enfin nous sommes tous Belges »… Oups! C’était de la provocation. Si j’ai pu blesser quelqu’un, qu’il m’en excuse.

    J'aime

  4. L’intérêt de la situation, aujourd’hui, vient de ce qu’il n’est plus possible de cacher les maîtres de Flandre sous une peau d’âne de francophone.
    Trop longtemps le bon peuple de Wallonie a été berné, avec l’assentiment de ses élus bien entendu, au moyen des « francophones » de Flandre.
    Wallon et flamand ne furent jamais des prénoms comme le rabâchait la propagande officielle du royaume.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s