J’ai choisi la France

 Discours introductif d’Adrien Lhomme, administrateur de l’AWF pour la Province du Brabant wallon, lors de la conférence-débat du 20 mai 2014

Bonjour et bienvenue à toutes et à tous.

Ce soir, nous sommes doublement heureux.

France heureuseTout d’abord, nous avons le plaisir de recevoir Claude Javeau et Marc Ronvaux. Le premier va nous présenter son livre sur la France et la Wallonie. Le second va nous présenter son livre sur les Français et les Wallons. Que demander de plus quand on est soi-même obsédé par l’avenir de la Wallonie et l’amour de la France ?

Mais ce soir, nous célébrons aussi une naissance. L’Alliance Wallonie-France est déjà implantée dans les provinces de Liège, de Namur, du Luxembourg et du Hainaut. Ce soir, elle essaime dans le Brabant wallon.

Alors, quoi de plus naturel que de commencer nos travaux par la profession de foi d’un Wallon désireux de retourner dans sa mère patrie ?

J’ai choisi la France, parce que la Flandre s’est érigée en nation contre la Wallonie. Se donner un ennemi est un redoutable moyen de cohésion. C’est un procédé politique bien connu. Bismark a forgé la nation allemande en déclenchant la guerre de 1870 contre la France.

J’ai choisi la France, parce que la Flandre ne sera jamais satisfaite. Elle a besoin de conquêtes pour maintenir sa cohésion.  Ce qui est à moi est à moi, et ce qui est à toi est à nous. Si on la laisse faire, elle ne s’arrêtera qu’après avoir englobé Bruxelles et colonisé la Wallonie.

J’ai choisi la France, parce que la Flandre veut m’entraîner dans un modèle économique, social et culturel anglo-saxon et parce que je préfère le modèle de société solidaire à la française.

J’ai choisi la France, parce que la Flandre nous larguera tôt ou tard et parce que Bruxelles prend de plus en plus conscience de sa spécificité et de son destin international.

J’ai choisi la France, parce qu’une fois orphelins de la Belgique, nous ne pourrons jamais rembourser notre dette et parce que notre isolement sera tel que nous ne réunirons même plus les critères pour adhérer à l’Union européenne.

J’ai choisi la France, parce que j’ai été nourri par Descartes, Pascal, Molière, Racine, Montesquieu, Rousseau, Voltaire, Hugo… Et parce que Guido Gezelle et son poème « Gij bad op enen berg » me laisse complètement indifférent.

J’ai choisi la France, parce qu’on veut me rendre bilingue français-flamand pour me permettre d’occuper un job subalterne dans une région de 13000km2, peuplée seulement de 6 millions d’habitants.

J’ai choisi la France, parce que sur notre frontière Sud se trouve un pays de 65 millions d’habitants, dans lequel je peux travailler, penser, me cultiver et m’épanouir dans ma langue.

J’ai choisi la France, parce qu’au-delà de la France vivent 200 millions de francophones dispersés dans 25 pays, membres d’une francophonie négligée par notre Premier Ministre.

J’ai choisi la France, parce qu’à la fin du siècle, la démographie galopante de l’Afrique aidant, nous serons  600 millions de francophones dans le monde et mes arrière-petits-enfants y trouveront un job plus facilement qu’en Flandre.

J’ai choisi la France, parce que sa Constitution lui permet de nous accueillir avec un statut particulier sans chambarder nos lois et nos coutumes : l’Alsace-Lorraine, la Corse et 18 territoires d’Outre-mer témoignent de cette souplesse constitutionnelle.

Que ceux qui refusent la réalité continuent leur voyage dans ce train fou qui nous conduit droit à la ruine et à la perte de notre identité ! Nous, à l’Alliance Wallonie-France, nous allons tout faire pour décrocher notre wagon et reprendre le chemin de Paris.

Adrien Lhomme, le 20 mai 2014

Publicités

Une réflexion sur “ J’ai choisi la France ”

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s