Comment les médias nous trompent

Elio-Di-RupoSous le titre « La cote du gouvernement Di Rupo au plus haut », le « Vif », comme d’autres organes de presse, trompe ses lecteurs et ment effrontément. Il nous dit en sous-titre « Elio Di Rupo (PS) a la cote, avec une majorité des citoyens des trois régions du pays qui souhaitent un gouvernement Di Rupo bis » (lien).

Or, voici comment l’information est détaillée:

« Le gouvernement d’Elio Di Rupo n’a jamais été aussi populaire, dixit les journaux Le Soir et De Morgen, qui reprennent les données d’un sondage Ipsos réalisé pour RTL, Le Soir, De Morgen et VTM.

« Ainsi, la coalition des six partis obtient le score de 5,6 sur 10, contre 4,9/10 au début, le Premier ministre obtenant même aujourd’hui la note de 5,9/10, des cotes qui sont positives dans les trois Régions du pays.

« Ainsi, 53 pc des Belges souhaitent, si le résultat des élections le permet, qu’Elio Di Rupo rempile pour un second mandat de Premier ministre. Les résultats varient toutefois du nord au sud, avec 71 pc des Bruxellois favorables à un gouvernement Di Rupo bis, contre 73 pc des Wallons et seulement 38 pc des Flamands.

« Le sondage a été réalisé auprès de 2.634 personnes entre le 16 et le 25 août 2013. »

A quelques mois de la mère de toutes les élections, j’ai rarement vu les médias se moquer à ce point de leurs lecteurs. En réalité, ce sondage montre une fois de plus le fossé qui ne cesse de se creuser entre les régions belges et ce ne n’est pas l’interview que donne le coach de l’équipe belge de football au journaliste du Vif qui y changera quelque chose. Wilmots a beau confondre politique et sport, ce n’est pas lui qui changera le vote du citoyen flamand.

La réalité du sondage montre que 62 pc des Flamands s’opposent à un gouvernement Di Rupo bis. Faut-il rappeler que ceux-ci sont la majorité dans ce pays  surréaliste appelé à disparaître et qui se nomme « Belgique » ?

Paul D.

Publicités

2 réflexions sur “ Comment les médias nous trompent ”

  1. « Le Soir » est devenu le « Moniteur Officiel » de l’establishment belgicain. Jusqu’à verser dans le chauvinisme le plus idiot quand il s’agit de sport. Cette forme de populisme est aussi nocive que le nationalisme le plus étroit et y participe.L’article est un exemple de plus.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s