Le logo qui fait couac

logo WalloniaBien sûr, la critique est facile. Avec les nouveaux logos, c’est souvent comme ça. Puisque la mode est au design, à la stylisation, le résultat laisse dubitatif, au regard des sommes dépensées. Evidemment, l’importance donnée à l’image, dans un monde où la concurrence économique est plus ouverte que jamais, justifie le recours à des experts de la communication (la preuve qu’ils sont des experts, c’est la tarification de leur travail), capables de faire exister la Wallonie sur la carte des échanges internationaux. Mais bon, les responsables politiques sont eux aussi des professionnels de la communication et ils devraient savoir comment faire l’étalage de leurs hautes compétences. En dessous des cinq points noirs dont se moque le caricaturiste de La Libre, il y a la mention du domaine wallonia.be qui, à ce jour, est la propriété d’un retraité flamand. Le ridicule de la situation n’a échappé qu’aux locataires de l’Elysette. Fallait-il présenter fièrement ce nouveau logo sans avoir résolu ce problème ?  Et après tout, pourquoi vouloir absolument ce nom de domaine-là, que la Région s’engage à racheter à son propriétaire actuel ? Pour s’ouvrir davantage au commerce international, est-il même indispensable de gommer complètement l’appartenance de la Wallonie à la culture française ? Il va de soi qu’il faut tenir compte des réalités, s’adapter au marché international, pratiquer les langues étrangères, à commencer par l’anglais. Mais exister sur la carte du monde, est-ce renoncer à la couleur locale, à toute forme d’identité ? Comment la Wallonie peut-elle imposer sa marque ? A titre de comparaison, voici le logo de l’Agence française pour les investissements internationaux (Invest in France Agency pour la traduction anglaise). Quant au Flanders Investment & Trade, il sait aussi se décliner en flamand. (G.R.)

afiiFlanders Investment & Trade

Publicités

Une réflexion sur “ Le logo qui fait couac ”

  1. « est-il même indispensable de gommer complètement l’appartenance de la Wallonie à la culture française ?  » La question de G.R. vaut réponse. La volonté des « élites wallonnes au pouvoir actuellement » relève du renoncement à l’existence. La Wallonie ne peut pas exister comme entité romane, française. Les Wallons ne sont-ils pas des germains latinisés, francisés ( lire De Grelle et Magnette), belges depuis la nuit des temps (lire César). Les Wallons ne peuvent pas avoir de lien avec la France, ce ne sont que des Bénéluxiens. Attendez donc le prochain chapitre institutionnel !

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s