Les Misérables

Aujourd’hui, dans le Soir, un supplément de 24 pages sur le film « Les Misérables ».

les misérablesJe ne dirai rien du film avant de l’avoir vu mais nul ne peut échapper à l’immense publicité faite autour de ce blockbuster anglo-saxon. « Les Misérables » (titre en français dans la V.O.), adaptation pour le cinéma d’une comédie musicale à succès, vont permettre à l’œuvre de Victor Hugo de toucher un nouveau public. Le romantisme révolutionnaire va déferler dans les salles obscures du monde entier. Est-ce fuir la réalité que de se laisser prendre encore une fois par cette belle et grande histoire ?

Victor Hugo, consacré par la IIIe République pour sa conscience politique et sociale autant que pour son immense talent, savait donner du souffle aux valeurs dont se réclame la République française. Les Misérables, au-delà d’un spectacle à vocation planétaire, c’est une leçon d’humanité ancrée dans l’histoire et la culture d’un pays. Voir la France ainsi mise en scène est plutôt réjouissant pour nous. Jamais, peut-être, un film n’aura montré autant de cocardes et de drapeaux français mêlés à tant de bons sentiments, comme sur cette image accompagnant le chant final : « Il viendra le jour glorieux où dans sa marche vers l’idéal, l’homme ira vers le progrès, du mal au bien, du faux au vrai. Un rêve peut mourir mais on n’enterre jamais l’avenir. » Rien que pour cette image de la France, thanks a lot à tous ceux qui ont fait ce film. (G.R.)

les misérables 2

Publicités

Une réflexion sur “ Les Misérables ”

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s