Une réflexion sur « 2014 à l’horizon »

  1. François Perin écrivait dans son livre HISTOIRE D’UNE NATION INTROUVABLE, Edition Paul Legrain, en page 284: Eric Van Rompuy, qui fut président des Jeunesses CVP,alors qu’il n’était encore qu’un attaché de cabinet du ministre des Affaires étrangères, Léo Tindemans, titulaire du prix Tijl Uilenspiegel pour son « intégrité, sa crédibilité et son arrogance flamande », déclarait en septembre 1984 « Le CVP ne peut plus sacrifier l’intérêt flamand à l’intérêt belge, notre parti représente encore 30% des électeurs en Flandre et 20% en Belgique. Il est devenu trop faible pour servir de tampon au maintien de l’Etat belge » ( Le Soir, 12 septembre 1984).
    Que pourra faire le CDNV (ex-CVP) en 2014 s’il ne représente plus que 16% en 2012 ? S’il veut survivre comme toute « bête politique », il s’alliera avec la NVA qui pèse 36%. A eux deux il détiendront déjà 52%, sans oublier le Vlaams belang qui leur apportera de quoi atteindre 60% !
    D’ailleurs, si vous lisez la presse flamande l’ombre du cartel NVA-CDNV plane à nouveau au-dessus du sol de Flandre. On peut dès lors comprendre, malgré les serments de belgitude de notre Pinocchio 1er, que « Pour un Belge sur cinq, 2014 sonnera le glas de la Belgique ». Pour le « petit peuple » 2014 signifiera la fin d’un monde mais pour nos « grosses têtes » cela signifiera la fin du Monde.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s