De Sa Majesté à Son Éminence

Le pastiche de Michel Lemmens

15 novembre 2012

   En ce jour de liesse populaire, c’est par le site d’information généraliste Wiki-Lîdje, encore peu connu, que nous est parvenue copie d’une lettre adressée tout récemment à un de ses amis personnels, le Cardinal A-M. L.***, par le chef d’État dont nous avons pu dernièrement lire un futur et virtuel discours.
    Contrairement à ce que semble penser l’illustre auteur de ce courrier, son entourage n’est pas aussi parfaitement sécurisé qu’il le voudrait; hélas, rien n’est parfait dans ce royaume…

À son Éminence le Cardinal A-M. L.***

Premier-Secrétaire de la Congrégation du ***

Cité du V…

  Monsieur Le Cardinal,

  Mon Cher A-M.,

  Permettez-moi tout d’abord de vous remercier encore pour votre accueil lors de l’agréable réception que vous aviez organisée pour nous au V… à l’occasion de ***

  J’ai beaucoup pensé au Saint-Père ces derniers jours, à cause de toute cette histoire causée par un domestique indélicat, qui a dû le contrarier malgré la grande indulgence dont il a su faire preuve.

  Qui aurait pu croire que cet aimable jeune homme, dont le service à table était si attentionné, si professionnel, qui remplissait mon verre de cet excellent Pétrus -le bien nommé- (dont j’ai oublié le millésime, la mémoire des détails me fait parfois défaut) avec discrétion et assiduité, était capable, d’une même main qui ne tremblait pas, ou si peu, de révéler de lourds secrets d’État et de Religion à des ennemis de l’Institution ?

  Pareille mésaventure ne se produirait certes pas dans ma Maison; en effet, comme vous le savez de bonne science, la survie de notre Monarchie a conduit au dédoublement de toutes les fonctions stratégiques; et le service de Notre table, où se traitent tant d’affaires, et de si délicates, qui ne sont pas de celles dont on discute au Parlement, appartient sans conteste à ce domaine sensible.

  Chaque domestique issu du Nord du pays se trouve désormais assisté d’un acolyte venu du Sud, et inversement; ainsi, ils se surveillent l’un l’autre si attentivement que toute attitude suspecte de l’un serait aussitôt découverte par l’autre, qui veillerait à y faire mettre bon ordre; et inversement comme je crois vous l’avoir dit plus haut.

  J’ai introduit ce management subtilement équilibré dans notre Maison après en avoir constaté les effets bénéfiques dans mes gouvernements successifs, où il a permis, sinon de résoudre un état de crise désormais permanent, du moins d’apaiser les élites politiques dirigeantes en leur assurant des emplois ministériels durables et rémunérateurs, à l’instar de ceux auxquels aspirent, bien légitimement me semble-t-il, les masses laborieuses qu’ils représentent.

  Je reconnais que la dépense s’en trouve considérablement alourdie et que l’immobilisme est souvent le fruit de ces neutralisations réciproques, mais enfin ce n’est pas trop cher payé pour la survie de nos institutions et de mon Trône.

  Il me revient que l’un de nos penseurs les plus éclairés, professeur de droit constitutionnel dans une de nos meilleures Facultés, n’hésite d’ailleurs pas à y voir, dans une forte extrapolation, une application des plus judicieuses de Montesquieu lorsqu’il théorise le nécessaire équilibre entre pouvoir et contre-pouvoirs. Voilà qui est fort bien trouvé, et je voudrais l’en récompenser, mais je l’ai déjà anobli: il me serait donc agréable que vous pensiez à lui pour un prochain Grand-Cordon de l’Ordre du Saint-Esprit.

  Voilà pourquoi, mon cher A-M., je ne saurais trop vous recommander d’appeler l’attention du Saint-Père sur l’utilité pour Lui, et pour toute l’Institution, d’engager un second majordome pour le service de Sa table et de Sa chambre, sauf à devoir servir lui-même le Pétrus, ce qui ne serait compatible, ni avec Sa dignité, ni avec Son âge, ni avec la grandeur d’un tel crû dont la moindre goutte requiert les plus grands égards.

  En attendant le plaisir de vous lire à nouveau etc…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s