Jeunesse et élections

Nous n’empruntons jamais sur ce site les chemins qui conduisent à stigmatiser l’un ou l’autre en fonction de  sa race, de sa religion ou de sa philosophie. Nous savons que tant la France que notre région sont confrontées au dilemme des problèmes posés par les relations sociétales nées du communautarisme. Il n’entre pas dans nos intentions de prendre position en ce domaine, mais il nous semble que le site du « Vif.be » a eu raison d’ouvrir ses colonnes à une jeune candidate d’origine turque élue dimanche dernier et qui a le courage de dire haut et fort ce qu’elle pense (lien).

A vous de juger !

P.Durieux

« Le PS a perdu son électorat laïque », constate Duygu Çelik, conseillère communale à Verviers, où les socialistes ont perdu les élections. Son parti a délaissé les valeurs de gauche pour jouer la carte de « la nouvelle bourgeoisie musulmane », dénonce-t-elle.

Verviers est la seule grande ville wallonne où les élections du 14 octobre ont provoqué un basculement politique. Le PS y chute lourdement, passant de 38,7 % à 28,8 % en six ans. Conséquence : le PS est rejeté dans l’opposition, détrôné par une coalition CDH-MR. Claude Desama, bourgmestre depuis douze ans, a annoncé qu’il mettait un terme à sa carrière politique.

Au cours des six ans à venir, le PS devra se reconstruire sur les bancs de l’opposition. Mais aussi tirer les leçons de son échec  dimanche passé. Pourquoi un tel désaveu ? Où sont passés les anciens électeurs socialistes ? Dans un message posté sur son profil Facebook, l’une des étoiles montantes du PS verviétois, Duygu Çelik (27 ans) analyse brièvement les raisons qui, selon elle, ont précipité la chute du PS. « Le PS a perdu son électorat laïque », constate-t-elle. Il s’est aussi laissé prendre au piège du « vote ethnique ». Duygu Çelik, elle-même d’origine turque, appelle son parti à se ressaisir, pour montrer qu’il reste « véritablement à gauche, égalitaire, non discriminatoire… et laïque ».

Ce court billet a provoqué un déluge de réactions dans l’ancienne cité lainière. Nous le publions ici intégralement.

« Élue avec 463 voix de préférence, et autant de remerciements que j’adresse à toutes celles et ceux qui m’ont soutenue !!! J’arrive ainsi première des conseillers sortants, avec une progression de 47% par rapport à 2006, dans un contexte difficile pour mon parti, qui perd 8% et 3 sièges. Cette élection a donc un goût amer… Loin d’une victoire personnelle, c’est sur un sentiment de défaite que je me suis endormie hier soir. Le diagnostic personnel que j’en fais m’inquiète et m’attriste énormément : le PS a perdu son électorat laïque, qui s’est déporté vers le MR. Les résultats en termes de voix de préférence manifestent que le vote ethnique a joué de manière importante. Et pas n’importe quel vote ethnique ! Il s’est cristallisé autour des mosquées, encouragé et piloté par un électorat souvent de droite, appartenant à la nouvelle bourgeoisie musulmane, celle qui roule en 4×4 et qui fait porter le voile à ses femmes, celle qui n’a que faire des idées et des valeurs du PS, et qui a mobilisé en masse pour soutenir son/ses candidat/s, pendant que nos électeurs laïques se détournaient de nous. Hier, ce sont les mosquées qui ont triomphé au Parti socialiste à Verviers ! C’est bien pour cela qu’il faut se battre, plus que jamais, pour un PS véritablement à gauche, égalitaire, non discriminatoire, … et laïque !!! »

François Brabant

Publicités

3 réflexions sur “ Jeunesse et élections ”

  1. Cette jeune dame parle très bien, énonce une vérité criante et dénonce une réalité lamentable.
    Que le parti soit de gauche ou de droite il importe qu’il n’ abandonne jamais ses principes fondamentaux. La corruption des idées par électoralisme n’aide jamais personne mais trahit toujours tout le monde.

    J'aime

  2. Le PS devrait comprendre qu’il faut choisir entre soutenir la laïcité ou l’islam . Et que ces deux populations ne peuvent s’apprécier ni cohabiter au sein d’un même parti.

    J'aime

  3. Les partis traditionnels ont joué la carte du communautarisme religieux (et linguistique, mais ça, c’est une autre affaire). Ils ont perdu (dans les deux cas). Un parti clairement islamique (au sens pour l’slamisation de la « société belge ») vient de voir le jour à Bruxelles et on lui prédit déjà de beaux succès aux élections régionales et fédérales.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s