Le clin d’œil de Kroll

Sollicité par le Standaard, Pierre Kroll va désormais écrire un billet par mois pour des (é)lecteurs flamands. De quoi a-t-il choisi de leur parler la première fois ?

De l’intérêt des Wallons pour l’élection présidentielle française et de la difficulté d’être un militant réunioniste en Wallonie.

Lire son billet : ici (à la date du 10 mai 2012).

Clin d’œil pour clin d’œil, en voici un autre (de Kroll, évidemment) qui ne laisse personne indifférent :

(Dessins parus dans le Ciné Télé Revue du 9 mai 2012, reproduits ici avec l’aimable autorisation de l’auteur.)

Publicités

2 réflexions sur “ Le clin d’œil de Kroll ”

  1. Parce qu’on parle la même langue! Allons! Ce n’est pas ça du tout: c’est parce qu’on a vraiment l’impression (ressentie ou réelle) qu’il y eut un vrai débat, de vrais engagements, de vrais enjeux, bref tout ce qui nous manque dans l’immonde Belgium soumis aux Flamands et à ses laquais prébendiers.

    J'aime

    1. Bien sûr, il y a plus d’une raison de se tourner vers la France, mais partager la même langue et la même culture, cela fait beaucoup. Les Flamands sont particulièrement sensibles à la question linguistique. Kroll se moque gentiment de l’insuccès du réunionisme en Wallonie, mais il y a de la sympathie dans son propos (voire même de l’incompréhension concernant les Wallons).

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s