C’est celui qui l’dit qui l’est

C’est l’histoire de l’arroseur arrosé. La très vertueuse RTBF a été accusée d’avoir mené « une campagne de haine » contre les Flamands pendant la longue crise qui a finalement accouché du gouvernement Di Rupo. Ce n’est pas Bart De Wever qui l’a dit, ni un de ses acolytes de la N-VA. C’est la conclusion d’une étude universitaire consacrée à l’émission dominicale Mise au point.  Origine : l’université d’Anvers.

Cela ressemble à de la provocation, tant cela nous paraît gros, mais… Qu’importe, après tout : il s’agit d’un point de vue, et ce point de vue a valeur de vérité puisqu’il arrive en conclusion d’une étude universitaire. Ainsi les médias flamands ont-ils pu répercuter cette info : la RTBF n’aime pas les Flamands. C’est raciste de caricaturer De Wever qui insulte les Wallons. Bref, c’est celui qui l’dit qui l’est. Voilà un beau sujet de méditation pour la RTBF et tous les médias francophones.

Pour en savoir plus, l’article du Vif : ici.

Ce 25 janvier, Marcel Sel, blogueur et chroniqueur, a publié sa propre analyse de cette étude universitaire : ici.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s